Sénégal: Reprise de service de l'ancien maire de la ville de Dakar - Khalifa Sall annonce une tournée nationale

24 Octobre 2020

L'ancien maire de la ville de Dakar sort enfin de sa torpeur, constatée depuis son élargissement de prison, par grâce présidentielle. Face aux jeunes «Khalifistes», le jeudi 22 octobre dernier, Khalifa Sall a annoncé une tournée nationale pour remobiliser les troupes.

La sphère politique reprend du service. En effet, après un long moment d'hibernation dû certainement à la cuisante défaite des élections de février 2019, mais aussi à la pandémie de la Covid19, les écuries politiques, surtout de l'opposition, commencent à sortir peu à peu de leur léthargie pour investir le champ politique.

A l'image d'Ousmane Sonko de Pastef, du Grand parti de Malick Gackou et du Parti démocratique sénégalais (Pds), qui a malheureusement raté la marche, avec les violents affrontements entre militants qui ont émaillé le lancement de la vente des cartes de membres, la semaine dernière, c'est l'ancien maire de la ville de Dakar qui veut entrer dans le jeu politique.

Emmuré dans un silence assourdissant, après sa déclaration faite tout juste après sa sortie de prison, ou encore après les quelques rares fois qu'il s'est adressé à la presse, Khalifa Sall descend dans l'arène politique. Il a fait l'annonce à ses jeunes «Khalifistes», le jeudi 22 octobre dernier. En effet, le président de Taxawu Ndakaru a informé ses sympathisants de son intention de sillonner le pays pour remobiliser les troupes.

Ainsi donc, le leader de Taxawu Dakar, Khalifa Sall qui avait opté pour la stratégie de l'abstinence médiatique, semble vouloir reprendre sa place dans le landerneau politique. Toute manœuvre qui ne sera pas du tout aisée, d'autant plus que le glaive de Dame justice est toujours suspendu au-dessus de sa tête. Qui sait ? Peut-être qu'il pourra compter sur les remous internes au Parti socialiste (Ps) ?

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.