Congo-Kinshasa: "Lokole" invite la jeunesse à défendre la République face à "l'anarchie institutionnelle"

Face aux nombreuses difficultés qui empoisonnent le vécu quotidien des congolais notamment, la détérioration exponentielle du tissu socioéconomique, une frange de la jeunesse congolaise n'est pas restée indifférente. Réunis autour du Mouvement Citoyen Lokole, le jeudi 22 octobre courant, date de sa sortie officielle, ces jeunes ont appelé le peuple congolais à être vigilant afin de défendre la République. "...

Nous appelons notre peuple, singulièrement la jeunesse toute entière à la vigilance et au sursaut patriotique afin de défendre la République face à l'anarchie qui écume nos institutions et à tout autre fléau susceptible de gangrener les fondamentaux de la démocratie", a substantiellement déclaré Stanis Menji, Coordonnateur national de ladite structure.

Deux temps forts ont marqué cette activité. D'abord, la présentation du Mouvement citoyen "Lokole" par son Coordonnateur national. Il s'agit, d'après Stanis Menji Kabwe, d'un Mouvement Citoyen non-aligné et non violent ayant pour but de bâtir une nouvelle citoyenneté centrée sur les idéaux de démocratie, de justice, de transparence et du bien-être social. Cette structure est également apolitique. Dans l'optique d'apporter un coup de projecteur à sa dénomination, le numéro un de cette structure a indiqué que Lokole veut simplement dire un lanceur d'alerte ; bref, un éveilleur. "Lokole désignant en kimongo (un des dialectes de la République Démocratique du Congo), un tambour à fente traditionnel de la tribu Mongo et utilisé dans plusieurs régions de la RDC pour envoyer des messages à une cible bien définie.

LOKOLE est un regroupement des jeunes Activistes lanceurs d'alerte, des sensibilisateurs, des éveilleurs ayant pour mission de lutter pour une République Démocratique du Congo réellement démocratique, libre, indépendante et profitable à tous, a éclairé la tête couronnée de ce Mouvement citoyen.

Focus sur le bien-être des congolais en général, Lokole se dit prêt à se mobiliser, tracer une ligne rouge à tous les détracteurs partisans du chaos et lutter pour l'obtention d'une justice équitable. "Barrer la route aux anarchistes et partisans du chaos ; lutter pour l'amélioration des conditions socioéconomiques des congolais ; dire non à l'injustice et aux inégalités sociales ainsi qu'à la recrudescence de l'insécurité sous toutes ses forces ; défendre l'intangibilité du territoire national congolais ; exiger le respect strict des droits humains et la régularité du fonctionnement des institutions de la République", a-t-il déclaré.

Il y a lieu de signaler que Lokole se veut le porte-étendard du peuple congolais, aujourd'hui abandonné à son triste sort, sans eaux ni électricité, sans salaire décent, sans nourriture, sans abri, sans force ni assistance vis-à-vis de ceux qui détiennent les reines du pouvoir. "Un peuple qui s'est vu priver de son droit légitime à la liberté d'expression et d'opinion, un peuple qui vit dans l'incertitude et l'insécurité à outrance", a souligné le Coordonateur de la structure.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.