Sénégal: Yandé Ndiaye et «terre 2 cœurs » offrent des capteurs pour moustique

24 Octobre 2020

Dans la poursuite de ses actions humanitaires et citoyennes en direction des personnes vulnérables et de soutien aux populations des régions de Kaolack et Fatick de manière générale, l'ancien consul général du Sénégal à Marseille en France, Mme Yandé Ndiaye, en partenariat avec l'association française de formation et d'assistance médicales " Terre 2 coeurs" vient de mettre au profit des populations du département de Kaolack un lot d'appareils de capture d'insectes, notamment de moustiques, principaux vecteurs de transmission du paludisme.

Cette forme de dotation, la première de l'histoire dans la région de Kaolack a surtout été effectuée pour offrir aux institutions locales à l'image du Conseil départemental et autres services sanitaires de la région d'autres moyens de survie plus efficaces pour lutter contre le paludisme et autres maladies similaires.

Ainsi suite à la visite effectuée les semaines passées par Qista d'Aix-en-province (France) au Sénégal, il est relativement prévu dans ce même programme l'emplacement d'une plurielle de capteurs dans les différentes collectivités de la région, notamment à Kaolack commune dans la majeure partie des communes rurales. Toutefois, le partenariat Mme Yande Ndiaye / Association "Terre 2 coeurs" n'entend pas en rester là. Car il a aussi décidé dans la même veine de doter l'hôpital régional El Hadji Ibrahima Niasse d'un lot de plus de 35 unités à usage médical et autres instruments médicaux pour contribuer au renforcement de son plateau technique et des équipements pour les personnes vivant un handicap physique. Un exercice auquel ils n'ont cessé de se soumettre au courant de ces dix dernières années notamment dans les domaines de l'éducation, l'accès des populations à l'eau potable, aux soins médicaux, à la nourriture et autres besoins vitaux.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.