Angola: Covid-19 - CLOSCA déconseille les rassemblements

Luanda — Le Conseil des leaders des organisations de la société civile d'Angola (CLOSCA) a découragé, dimanche, la participation des citoyens à de grands rassemblements sur la voie publique, pour éviter de nouveaux cas de Covid-19.

Dans un communiqué concernant la manifestation de membres de la société civile, dispersés samedi (24) par la police nationale, le CLOSCA affirme que ce n'est pas le moment de faire des grands rassemblements.

Le CLOSCA condamne l'acte des promoteurs de cette dernière manifestation, non autorisée par les autorités de Luanda, compte tenu de l'augmentation des cas de Covid-19 en Angola.

En vertu du nouveau Décret présidentiel sur la situation de calamité publique, en vigueur depuis samedi (24), les rassemblements sur la voie publique avec plus de cinq personnes sont interdits.

Malgré cela, les manifestants, dont la plupart des jeunes, ont heurté la police nationale et vandalisé des biens publics.

Ils ont tenté de protester contre la non-indication d'une date pour les élections municipales, le manque d'emplois, ainsi que d'exiger de meilleures conditions sociales.

Pour le CLOSCA, cette pratique «nuit à l'éthique et à la bonne conduite sociale et patriotique», raison pour laquelle cette organisation appelle à la responsabilité civile et pénale des manifestants et des organisateurs du rassemblement.

A son tour la gouverneure de Luanda, Mme Joana Lina, considère ces rassemblements comme dangereux, bien que les manifestations soient autorisées dans la Constitution.

Joana Lina a fait appel au bon sens de la société, afin d'éviter les foules sur la voie publique, dans cette phase de pandémie, pour prévenir une contamination massive.

L'Angola compte actuellement 9 381 cas positifs de Covid-19, avec 268 décès, 3 508 patients rétablis et 5 605 malades actifs.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.