Cameroun: Lutte contre le Covid-19 - Pas de relâchement

C'est la principale recommandation faite vendredi dernier par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, au cours de la réunion d'évaluation de la stratégie gouvernementale de lutte contre la pandémie au lendemain de la rentrée académique

La rencontre intervenait huit jours après la rentrée académique pour le compte de l'année 2020-2021 au sein des universités d'Etat, des grandes écoles et des Instituts privés d'enseignement supérieur. De la concertation tenue par visio-conférence, et présidée par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, il ressort des communications présentées par le ministre d'Etat, ministre de l'Enseignement supérieur, Pr. Jacques Fame Ndongo et du ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary, que les mesures mises en place par les responsables de ces structures ont permis jusqu'ici de préserver les étudiants, les enseignants et les personnels d'appui de cette pandémie.

Si cette situation peut réjouir, le chef du gouvernement a prescrit un redoublement de la vigilance à tous les niveaux. L'on retiendra notamment qu'un accent particulier a été mis sur la sensibilisation de tous les acteurs de la chaîne universitaire et des structures de formation professionnelle. Du côté du ministère de l'Enseignement supérieur, l'on met un point d'honneur à l'arrimage au numérique universitaire avec des centres ultramodernes qui permettent actuellement de procéder à une numérisation des enseignements, afin de les dispenser dans les amphithéâtres. Alors que du côté de la formation professionnelle, un dispositif particulier est mis en place pour que se poursuive la sensibilisation des acteurs concernés.

De façon globale, ce sont une dizaine de membres du gouvernement qui ont été interpellés par Joseph Dion Ngute pour continuer à permettre au Cameroun d'avoir une maîtrise de la gestion de la pandémie. Sur la situation de cette dernière à date, le point a été fait à l'attention de l'équipe gouvernementale par le secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Santé publique, chargé des endémies et des épidémies. Il ressort de la communication présentée par Alim Garga Hayatou que ce sont 21 793 personnes qui ont déjà été testées positives au Cameroun. Parmi celles-ci, 20 706 ont recouvré la santé, soit un taux de guérison de l'ordre de 95%. L'on enregistre malheureusement 428 décès depuis l'annonce officielle de cette crise sanitaire dans notre pays en mars dernier.

Ces résultats, pour le moins satisfaisants, sont la conséquence de la stratégie de riposte mise sur pied par le gouvernement, sur instruction du président de la République. Autant de bons points qui appellent toujours, de l'avis du Premier ministre, chef du gouvernement, la poursuite de l'application des gestes barrières : lavage des mains à l'eau coulante et au savon, port obligatoire du masque dans les espaces publics et respect de la distanciation sociale. Des gestes qui, a-t-il regretté, tendent de plus en plus à être négligés. D'où l'interpellation à l'endroit de certains membres de son équipe pour une reprise en main efficace de la lutte contre cette pandémie. Joseph Dion Ngute a également rappelé que la mesure d'interdiction des autorisations de déplacements à l'étranger des membres du gouvernement et des personnels de l'Etat reste d'actualité. Le cap est désormais mis sur des fêtes de fin d'année sans coronavirus.

A La Une: Coronavirus

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.