Gabon: Louis Patrick Mombo de la Conasysed fait le point

26 Octobre 2020

Louis Patrick Mombo, Délégué général de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED dressé le bilan de la rencontre du samedi 24 octobre 2020 avec le ministre de L'Education nationale au Lycée National Léon Mba. Ladite rencontre, dira t-il, a tourné autour de onze points.

Nous retenons pour l'essentiel que le ministre a fait les annonces suivantes :

1)- La proclamation des résultats des examens se fera dès ce soir avec le CEP ; demain dimanche avec le BEPC et lundi avec l'entrée en 6e.

2) L'année scolaire 2020-2021 sera découpée en deux quatrimestres (de novembre à mi-mars et de fin mars à mi-juillet)

3)- Le dispositif de sécurité anti-violence scolaire sera assuré par un certain nombre d'agents recrutés par le ministère et qui seront formés pour la circonstance.

Les surveillants quant à eux s'occuperont de l'aspect pédagogique.

4)- La sécurisation sanitaire sera assurée par la fourniture de tout le matériel y relatif.

5)- Les uniformes scolaires seront vendus dans les établissements par des personnes spécialisées. Ces uniformes seront dotés chacun de trois masques.

6)-Il y a des établissements qui sont en réhabilitation et extension et qui seront livrés au plus tard début décembre 2020. D'autres seront en construction pour être livrés l'année scolaire 2021-2022. D'autres encore sont déjà livrés. L'école publique de l'ENSET A sera transformée en collège. Une partie de l'argent de l'AFD sera utilisée dans la construction des CDI dans les établissements.

7)-Les internats des capitales provinciales, les foyers, les cantines seront restaurées. Mais les internats et le transport scolaire seront payants.

8)-Le projet des concours internes (ENI, ENS) fixe leur organisation au 21 décembre 2020 et le début de la formation au 10 janvier 2021. Quant au concours externe de l'ENI, il sera organisé après la maîtrise par le MEN des effectifs des enseignants du primaire.

9)- Les vacations seront payées avant la rentrée des classes.

10)- Les chefs d'établissement seront désormais nommés suivant les critères d'une liste d'aptitudes. Les enseignants devront pour cela d'abord se faire former pour être éligible. Mais pour cette année, ils seront nommés comme par le passé.

11)- Les situations administratives sont en train d'être traitées par la Fonction publique. Le Délégué National Administratif Adjoint de la CONASYSED.

MESSAGE

Face à ces annonces du gouvernement qui maintient la rentrée administrative pour le 26 octobre 2020 et la rentrée des classes pour le 09 novembre 2020 malgré l'impréparation, La CONASYSED a dit au ministre qu'elle ne croit plus aux effets d'annonces du gouvernement. La CONASYSED attend du concret. La CONASYSED exige en outre l'ouverture d'un véritable dialogue social.

Également la CONASYSED rejette l'usage du double flux ou turn over car il conforte le gouvernement dans sa volonté de ne pas construire les établissements scolaires et rejette aussi la transformation des établissements primaires en établissements secondaires. Enfin la CONASYSED, a averti le gouvernement sur la tenue prochaine d'une Assemblée Générale des enseignants qui décidera de la conduite à tenir face à tous les manquements constatés.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.