Sénégal: Budget national - Abdoulaye Daouda Diallo veut atteindre un taux d'exécution de 99,93%

Saly-Portudal — Le niveau d'exécution du budget national est de 93%, a indiqué, samedi, à Saly-Portudal (ouest), le ministre des Finances et du Budget, qui souhaite porter ce taux à 99,93%, "pour ne pas dire à 100%", à la fin de l'année.

"Aujourd'hui, nous avons un niveau d'exécution qui tourne autour de 93%. On a encore quelques semaines, avant la clôture budgétaire. Nous fermons les dépenses du budget, les engagements, le 30 novembre", a dit Abdoulaye Daouda Diallo lors d'un atelier de la commission des finances et du contrôle budgétaire de l'Assemblée nationale.

L'atelier, qui a pris fin dimanche, portait sur le thème : "De l'exécution de la loi de finances 2020 à la loi de finances 2021 : le Sénégal à l'épreuve de la pandémie".

"Je m'engage, avec mes collaborateurs, à faire mieux pour arriver à 99,87%, voire 99,93%, pour ne pas dire 100%, dans l'exécution du budget 2020. C'est l'objectif que nous nous sommes fixé", a assuré M. Diallo.

"Nous devons aller vers les infrastructures d'énergie, parce que le Sénégal espère connaître sa première année d'exploitation du gaz à partir de 2023", a ajouté le ministre des Finances et du Budget.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.