Madagascar: Secteur agricole - Gestion difficile du fonds de développement

Priorité sur les réalités rencontrées par les producteurs. C'est sur ce point que l'association Tranoben'ny Tantsaha Mpamokatra (TTM) s'est penchée en fin de semaine à Nanisana. « À travers tout le territoire national, cinq régions n'ont pas encore eu des antennes du Fonds de Développement Agricole (FDA).

Certaines régions ont des antennes FDA mais les services ne sont pas disponibles. Dans d'autres Régions, les demandes ont été accordées mais les subventions ne sont pas encore reçues. Toutes ces situations vont certainement servir de leçon pour améliorer les services et renforcer les producteurs » a exposé Angeline Razafimbololona, présidente du conseil d'administration du TTM.

Une façon pour cette responsable de mettre en exergue la complexité de la gestion de ces FDA. Ces fonds qui sont destinés à être des outils financiers mis à la disposition des producteurs à la base nécessitent ainsi un suivi et une gestion renforcée. Face à cette situation, l'association préconise un renforcement de la maîtrise des informations sur les services FDA et une redynamisation des membres du TTM pour faciliter l'appui aux producteurs.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.