Madagascar: « La fête du cinéma » - Le cinéma italien face aux cinéphiles malgaches

La Fête du cinéma, orchestrée par l'Institut français de Madagascar et ses partenaires, s'affiche comme une rencontre culturelle incontournable.

Parfois envoûtant, intimiste et qui laisse très souvent la part belle aux émotions, le cinéma italien est tout ce qu'il y a d'exceptionnel pour tout bon cinéphile qui se respecte. S'affirmant sur la scène internationale comme étant un genre à part entière, que beaucoup se plaisent même à rendre hommage, le septième art issu de ce doux pays, surnommé la Botte de sa forme géographique, illustre bel et bien son identité culturelle.

A l'instar des films hollywoodiens qui retranscrivent parfaitement la culture américaine ou les films bollywoodiens qui valorisent le folklore indien, le cinéma italien se distingue par son caractère bien trempé. Célébrant ainsi l'Italie pour sa quatrième édition, la Fête du cinéma initiée par l'Institut français de Madagascar (IFM), l'ambassade de Suisse et le consulat honoraire d'Italie à Madagascar se tiendra du 28 au 31 octobre.

Au programme, un joli bouquet de films que les cinéphiles nationaux auront le privilège de découvrir et redécouvrir sur le grand écran de l'IFM Analakely. Entre le mythique western spaghetti qui, durant des décennies, a forgé la réputation du cinéma italien au « giallo », qui conjugue souvent le drame, l'horreur ou l'érotisme, il y en aura pour tous les goûts.

Contrairement à ses pairs, où presque chaque année de nouveaux réalisateurs émergent, le cinéma italien lui brille par la réputation de ses réalisateurs. Fort d'un style bien à lui, il s'agit là ainsi d'un cinéma populaire qui se savoure comme du bon vin. Les grands films du cinéma italien étant souvent classés dans la catégorie « classique » par les puristes. Lauréats des distinctions cinématographiques les plus prestigieuses, allant de la Palme d'Or, à l'Oscar du meilleur film étranger et brillant à travers plusieurs festivals internationaux, le cinéma italien promet d'émerveiller le public malgache tout au long de cette Fête du cinéma à l'IFM Analakely. Entre nostalgie, enchantement et intrigues à foison, c'est une belle sélection que l'on aura le plaisir d'apprécier pour l'occasion.

Ce sont en effet des réalisateurs italiens de renom, mais aussi un compositeur légendaire du septième art en général qui y sera mis en avant. Si d'un point de vue technique, le cinéma italien peut paraître assez modeste, privilégiant la post-synchronisation qui consiste à réenregistrer en studio les dialogues, il éblouit aussi par sa musique qui occupe chez lui une place importante. Ainsi, un vibrant hommage au compositeur Ennio Morricone, récemment disparu au mois de juillet de cette année se réserve aussi aux mélomanes lors de cet événement.

La programmation

La soirée d'ouverture se tiendra le 28 octobre à partir de 18 heures 30, à l'affiche le film Chronofobia de Francesco Rizzi, une co-production Suisse et italienne est à découvrir. Hommage à Federico Fellini, considéré comme le plus grand cinéaste italien toutes générations confondues, le 29 octobre à 18 heures 30 avec son film intitulé « Huit et demi » et le 31 octobre à 10 heures avec son chef d'œuvre intitulé « Dolce vita ». Le 31 octobre à 17 heures 30, laissez-vous envoûter par les compositions d'Ennio Morricone à travers le film mythique de Sergio Leone, « Le Bon, la Brute et le Truand ». Un film italien contemporain, « Le traitre » par Marco Bellocchio, est à découvrir le 30 octobre à 18 heures 30 et le 31 octobre à 14 heures 30.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.