Madagascar: Faux sujets à Antalaha - Les enseignants et parents d'élèves réclament la transparence

Après une réunion à huis clos au niveau du Lycée Horace François Antalaha, les collègues de l'enseignant placé sous mandat de dépôt depuis le samedi 17 octobre ont décidé de ne pas enseigner à partir de ce jour. La raison étant qu'ils réclament la sécurité dans l'accomplissement de leur travail. « On ne se sent pas en sécurité dans le travail qu'on nous confie. Comme c'était le cas de notre confrère », déplore une source.

Selon son explication, une manifestation de la solidarité était au menu pour la journée du samedi au niveau du lycée Horace François. Les enseignants ont menacé de boycotter l'inscription des classes intermédiaires dans ce lycée, à partir de cette semaine. « Cette réunion avait pour but de réclamer la transparence dans le traitement du dossier concernant notre collègue. La décision prise a été la suspension de l'enseignement en signe de revendication », enchaîne-t-elle.

Les parents d'élèves se sont également ralliés à cette cause en évoquant la situation de leurs enfants. « Nous revendiquons une enquête au fond en ce qui concerne cette affaire impliquant trois lycéens et l'enseignant », avance une source. Selon les dernières informations reçues, après des pourparlers, la manifestation prévue n'aura pas lieu. « On va attendre la décision de la justice par rapport au procès du 2 novembre. Mais on espère qu'elle va se pencher sur ce cas », ajoute la source.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.