Madagascar: Anosy - Le ministre Randrianarison capture un voleur

Inouï. Le ministre de la Sécurité Publique Fanomezantsoa Rodellys Randrianarison en personne a mis la main au collet d'un voleur à l'esbroufe, en fin de semaine dernière.

Le membre du gouvernement allait regagner son foyer après le travail quand il a croisé, à Anosy, un fuyard étant poursuivi par une foule depuis l'école Saint Michel d'Amparibe. Sur le moment, il n'a pas hésité à descendre de sa voiture pour l'intercepter. Le quidam avait encore sur lui son, butin, un téléphone qu'il venait d'arracher à une victime.

Le ministre a amené le captif au commissariat de la sécurité publique du cinquième arrondissement, à Mahamasina, pour être soumis à un interrogatoire. « Je ne veux pas m'illustrer. Cela n'aurait pas dû être publié sur facebook. J'étais seul dans ma voiture et je n'ai fait qu'aider les gens », explique le ministre Randrianarison à une collègue ayant pu lui parler au téléphone.

La semaine passée, le directeur général de la police nationale et le directeur régional de la sécurité publique ont également pris en flagrant délit un voleur à l'arraché, du côté d'Antanimena.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.