Cote d'Ivoire: Dembélé Fausséni (directeur de campagne) depuis Bonoua - "Bédié et Affi ont peur du bilan de Ouattara"

26 Octobre 2020

Le directeur départemental de campagne du Rhdp de Bassam 2, Dembélé Fausséni, a animé le dimanche 25 octobre, à Bonoua, deux meetings, dans le cadre de la campagne électorale, en faveur du candidat Alassane Ouattara.

Ces rencontres se sont tenues précisément dans les localités d'Assé et de Bongo devant de nombreux militants acquis à la cause du champion du parti des Houphouétistes.

A ces deux meetings, le discours de Dembélé Fausséni a consisté à montrer le bilan des neuf années de gouvernance d'Alassane Ouattara à la tête du pays. Selon lui, ce bilan est inattaquable au point que « ses adversaires préfèrent jeter l'éponge que de subir l'humiliation dans les urnes ». Et d'ajouter : « Le bilan du Président Ouattara fait peur à tous les autres candidats qui n'ont rien à proposer aux Ivoiriens ».

Pour Dembélé Fausséni, « le Sud-Comoé a gagné le jackpot avec le Président Alassane Ouattara » : un Centre hospitalier régional (Chr) d'Aboisso en voie d'achèvement qui aura un plateau technique digne d'un Centre hospitalier universitaire (Chu), le lycée d'excellence de Grand-Bassam, la réhabilitation de l'hôpital général de Grand-Bassam et les programmes d'adduction d'eau potable et d'électricité.

Il faut ajouter à cette liste la promesse du Chef de l'État de bitumer la voie Abengourou-Aboisso-Ayamé dès 2021, s'il est élu. Au regard de tous ces projets et des réalisations en cours dans le pays, il n'y a pas de doute que « nous allons réaliser un coup K.O le 31 octobre », reste convaincu le directeur de campagne de la zone Bonoua - Grand-Bassam.

Pour réaliser ce défi au premier tour, « tous les électeurs doivent aller chercher leur carte d'électeur », a-t-il insisté. Il a aussi formé son assistance sur comment voter. « Allez voter massivement le 31 octobre pour montrer votre soutien à la politique du Président Alassane Ouattara car le meilleur reste à venir pour la Côte d'Ivoire et pour nous-mêmes ».

Dembélé Fausséni a fait comprendre à l'assistance que le Chef de l'État a accepté de se sacrifier en se portant candidat à la présidentielle du 31 octobre. « Il a fait ce sacrifice parce qu'il ne veut pas que la Côte d'Ivoire sombre dans le chaos et dans les ténèbres », a-t-il argumenté.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.