Angola: Huambo - Projapron crée 11 000 postes d'emploi

Chinhama — Plus de 11 000 postes d'emploi, correspondant à un millier pour chaque municipalité de la province de Huambo, ont été créés avec la mise en oeuvre du Programme des jeunes pour soutenir la production nationale (Projapron).

C'est ce qu'a annoncé ce lundi à la presse le président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), Isaías Kalunga, à l'issue d'une visite de constatation du fonctionnement de la ferme agro-élevage Catumbo II, gérée par la société «David Trading».

Selon la source, le programme vise à mobiliser la jeunesse locale et nationale à participer activement à la production agricole, à contribuer à la lutte contre la faim et la pauvreté, ainsi qu'à stimuler l'entrepreneuriat et le travail indépendant.

La ferme embauche plus de 122 jeunes travailleurs permanents et 100 travailleurs occasionnels des communes de Chinhama (Cachiungo), Sambo et Samboto (Chicala-Cholohanga).

Isaías Kalunga a déclaré que le CNJ soutiendrait les Conseils municipaux de la jeunesse (CMJ) avec des engrais et d'autres kits de travail, les gouvernements locaux étant chargés de fournir des espaces pour la pratique de l'agriculture à haut rendement.

Il a suggéré la création de brigades de jeunes pour soutenir la production nationale et lutter contre la délinquance juvénile.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.