Cameroun: Assassinat des enfants - Paul Biya attendu à Kumba.

26 Octobre 2020

Sept enfants froidement assassinés par une bande armée à Kumba dans les Sud-Ouest du Cameroun. L'onde de choc a traversé le Cameroun depuis samedi 24 octobre. La réaction de Paul Biya attendue

La consternation est à son comble. La presse a rivalisé d'émotion. Les plateaux de télévision et les studios de radios pris d'assaut par les citoyens de tout bord. Trois jours après, le journal Emergence s'indigne « même pas un tweet du président de la République » et s'interroge « Où est passé Paul Biya » ?

Pour Cameroon Tribune, il s'agit d'un acte «Inhumain!». 7 enfants froidement abattus et plusieurs autres blessés samedi par une bande armée dans une école. Une délégation gouvernementale dépêchée sur place pour apporter le réconfort du président de la République et de toute la Nation endeuillée. Les réactions d'indignation de la classe politique, de la société civile et de la communauté internationale.

Au cœur de la Crise anglophone, «L'école assassinée...» Pour le quotidien Le Messager, Six élèves tués et treize autres blessés samedi dernier par des assaillants qui ont fait irruption dans une école à Kumba dans le Sud-Ouest.

A Kumba, c'est plutôt «L'enfance assassinée... un 24 octobre» Pour le journal Repères, Une bande d'assaillants lourdement armés a fait irruption samedi 24 octobre dans un établissement scolaire de la ville,

laissant sur le carreau six élèves tués de manière barbare et treize blessés.

Massacre de Kumba le journal Essingan annonce l'indignation. «Le Grand-Sud dénonce l'honneur». Suite à l'assassinat par les séparatistes, le samedi 24 octobre 2020, de sept élèves, tous âgés entre neuf et douze ans, et 13 blessés, au " Mother Franscica International Bilingual Academy", le président de la République a prescrit au Premier ministre de se rendre d'urgence dans le Sud-Ouest pour la prise en charge des victimes et le réconfort aux parents. L'indignation des ressortissants du Centre, Sud et Est.

Et c'est le journal Perspectives d'Afrique qui conclut : «Plus jamais ça!».

Le Monde tout entier est bouleversé par l'horrible scène produite à Kumba, le 24 octobre 2020 avec ces montres qui ont fait une intrus dans une école et massacré ces enfants qui ne cherchaient qu'à se faire inoculer le savoir de leurs enseignant... Hélas! Dans un tweet, le Premier ministre Dr Dion Ngute Joseph a indiqué quesamedi, 24 octobre 2020 que la barbarie a violé un temple sacré de l'éducation à Fiango-Kumba. La vie de neuf jeune enfants a été brutalement enlevée. D'autres blessés. Le Premier ministre a dit s'incliner devant la mémoire de ces enfants innocents non sans condamner fermement cet acte ignoble perpétré sur des élèves...

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.