Mali: FC Porto - Justice rendue dans l'affaire de cris racistes contre Moussa Marega

Il y a 8 mois, Moussa Marega quittait le terrain pour protester contre les cris racistes des supporters de Guimaraes lors d'un match de football et demandait que justice soit faite.

Vendredi, une décision a été finalement prise par l'Autorité portugaise de la prévention et du combat contre la violence dans le sport (APCVD) dans cette affaire.

D'après les médias portugais, l'organe a infligé au Vitoria Guimaraes une amende de 55 000 euros. En plus, le club a écopé de « trois spectacles sportifs à huis clos ».

Et comme les matchs sans supporters en ce temps de crise sanitaire, l'APCVD a indiqué que la sanction ne prendra effet qu'à partir du moment où le public pourra faire son retour dans les stades.

Même si certains jugeront cette sanction légère par rapport aux incidents du 16 février, elle est de loin mieux que celle de la Ligue portugaise qui avait infligé une amende symbolique de 714 euros à Guimaraes.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.