Gabon: COGASYC - Passation de charges entre les présidents entrant et sortant

26 Octobre 2020

La Confédération gabonaise des syndicats des commerçants (COGASYC) a un nouveau président, en la personne de Djibril Maganga Nziengui. La cérémonie de passation de charges entre ce dernier et Gaston Mindoungani, le président sortant, s'est tenue ce samedi 24 octobre 2020 dans des locaux proches du siège du Conseil Économique et Social de Libreville.

Djibril Maganga Nziengui est officiellement le nouveau président de la Confédération gabonaise des syndicats des commerçants (COGASYC). Il succède à ce poste Gaston Mindoungani, lequel a dirigé la Confédération neuf ans durant en tant que président. C'est en compagnie de Abass Nziengui Mabicka, Secrétaire exécutif de la COGASYC, et de plusieurs autres membres que cette cérémonie de passation de charges s'est tenue.

« Je vous remets les dossiers pour vous permettre de bien faire votre travail », a déclaré le président sortant Gaston Mindoungani à son successeur. Le président sortant a manifesté sa joie d'être demeuré en poste et avoir œuvré tel qu'il se doit dans l'exercice de ses fonctions. Remerciant par la suite l'État gabonais qui, selon lui, a compris qu'ils sont « partenaires et non ennemis », celui-ci a profité à féliciter les ministres du Commerce ayant travaillé en collaboration avec lui lors de son actif au sein du syndicat. « Nous avons gagné plusieurs batailles dans l'attente, la compréhension et l'harmonie avec l'administration gabonaise dans lesquelles nous avons obtenu de bons résultats. Je suis heureux et très content de quitter ce poste la tête haute en passant le relais. Je souhaite que cela se poursuive. Le nouveau président de la confédération est quelqu'un que je connais bien et je le sais compétent. Car, lui et le Secrétaire exécutif nécessitent respect et admiration », a-t-il ajouté.

Quant à Djibril Maganga Nziengui, le président entrant, celui-ci exprime prendre officiellement son poste de dirigeant du syndicat avec sérénité et assurance, tout en tenant compte de la tâche immense qui l'attend. « La confédération a le devoir de rassembler les acteurs syndicaux et de continuer à harmoniser le climat commercial au Gabon. C'est en ce sens que je poursuivrais ce qui est de mon pouvoir, selon les normes », exprime-t-il. Recevant les dossiers de charges émanant de son prédécesseur, le nouveau président dit attendre une franche collaboration avec l'équipe syndicale qui va l'accompagner. Il les a d'ailleurs invités à pouvoir rélever davantage de défis qui sont les-leurs, comme cela se faisait avant son accession. Celui-ci envisage faire du dossier concernant la carte de commerçants et des entreprenants son cheval de bataille, en s'attelant à évaluer les conditions qui leur permettront d'accompagner l'administration publique afin que cela puisse profiter à qui de droit.

« La passation de charges que nous venons d'assister rentre dans la dynamique du président sortant, qui a fait ses preuves dans le secteur du commerce et particulièrement dans les petits métiers. Ce geste relève de la nouvelle dynamique de ce qui avait déjà été dessiné. Je ne puis que me réjouir de cela car c'est important pour le relais », témoigne Abass Nziengui Mabicka, le Secrétaire exécutif de la COGASYC.

Forte de ses 3840 adhérents et d'un maillage de 10 syndicats professionnels reconnus, la Confédération gabonaise des syndicats des commerçants (COGASYC) est la principale organisation de défense professionnelle des commerçants. À ce titre, elle est habilitée à représenter la profession auprès des institutions nationales et internationales. Rappelons qu'en référence à "l'Article 268 du code du travail Gabonais", la Confédération Gabonaise des Syndicats des Commerçants a exclusivement pour objet l'étude et la défense des droits ainsi que des intérêts matériels, moraux et sociaux tant collectifs qu'individuels de ses membres.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.