Guinée: Le GOHA appelle les commerçants à continuer à verrouiller les marchés en soutien aux victimes de pillages

26 Octobre 2020
communiqué de presse

Des centaines de commerçants ont été victimes de pillages, d'incendies de leurs commerces dans les violences post électorales à Conakry et dans certaines villes de l'intérieur de la Guinée.

Des loubards d'Alpha Condé couverts par des éléments des forces de défense et de sécurité vandalisent, brûlent des boutiques, magasins et maisons appartenant à des opérateurs économiques supposés favorables à Cellou Dalein Diallo. Des commerçants ont été tués ou blessés ou encore arrêtés dans l'attaque de leurs commerces.

Le groupe organisé des hommes d'affaires (GOHA) dénonce et condamne cet acte d'un autre âge. Le GOHA invite tous les opérateurs économiques de continuer à verrouiller hermétiquement leurs lieux de travail en soutien aux commerçants victimes et ce, jusqu'à ce que tout soit au clair.

Ces actes de vandalisme ont été faits dans l'exécution dans l'exécution des menaces d'Alpha Condé à Faranah pendant la campagne électorale.

Le GOHA réitére son appel aux commerçantes et commerçants à soutenir leurs pairs victimes de destruction de leurs biens pendant la campagne électorale et les jours qui ont suivis le scrutin. Tout commerçant qui ouvrira son lieu de travail avant qu'on ne soit rassuré pour notre sécurité, aura trahi ses pairs.

Par ailleurs, le GOHA présente ses condoléances les plus attristées aux familles des personnes qui ont été tuées pendant ces violences post électorales en Guinée à travers le pays.

Le GOHA demande aux populations de ne pas tomber dans le piège d'Alpha Condé qui est en train de transformer le combat politique en conflit ethnique. Le problème c'est lui-même Alpha Condé. Donc, tout le monde doit se mobiliser pour le chasser. Unis, nous allons vaincre.

Le 26 octobre 2020

Chérif Mohamed Abdallah Haïdara

Président du groupe organisé des hommes d'affaires (GOHA)

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.