Algérie: Le projet de révision constitutionnelle englobe les éléments de l'identité nationale et consacre les droits et libertés

Alger — Le président du mouvement "El Islah", Filali Ghouini a affirmé lundi à Alger que le projet de révision de la Constitution englobait les éléments de l'identité nationale et faisait obligation aux institutions de l'Etat de respecter les droits et libertés.

Lors d'un meeting populaire animé par le parti dans une salle omnisports aux Eucalyptus (Alger) dans le cadre de la campagne référendaire pour le projet de révision de la Constitution, M. Ghouini a affirmé que ce projet «unifie les éléments de l'identité nationale", soulignant que le préambule du projet a mis en avant "les éléments d'identité par des articles intangibles".

Le projet d'amendement de la Constitution, qui sera soumis à référendum le 1 novembre prochain, a évoqué également la langue amazighe qui ne représente pas uniquement le kabyle mais aussi le chaoui, le tergui et le mozabite qui représentent tous la diversité de l'Algérie.

A l'occasion, M. Ghouini a souligné l'impératif loyauté au serment des chouhada, affirmant que le projet d'amendement de la Constitution préserve les principes du 1er novembre dans la définition de la nature de «l'Etat algérien démocratique et populaire, souverain dans le cadre des préceptes de l'Islam».

Il a appelé à participer au référendum et à voter "positivement" sur le projet d'amendement de la Constitution qui a suscité, a-t-il précisé, un large consensus dans la société et qui hissera le pays vers une nouvelle étape dans laquelle les erreurs du passé seront corrigées, un Etat de Droit qui consolidera davantage la Justice et luttera contre la corruption dans tous les secteurs.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.