Algérie: Amendement de la Constitution - Paroles des animateurs du 20e jours de la campagne référendaire

Alger — Voici les déclarations marquantes du 20e jour de la campagne en prévision du référendum sur le projet d'amendement de la Constitution, prévu le 1er novembre prochain:

- Le Secrétaire général de l'UGTA, Salim Labatcha à Mascara: Le projet d'amendement de la Constitution, proposé au référendum le 1er novembre, "comporte des mécanismes qui permettent de construire une économie nationale prospère".

- Le commandant général des Scouts musulmans algériens (SMA), Abderrahmane Hamzaoui à Tiaret: Le projet d'amendement de la Constitution, soumis au référendum le 1er novembre, "renforce les droits et les libertés comme il réduit le contrôle de l'administration sur les élus".

- Le président de la Coordination nationale de la société civile (CNSC), Abdelhafid Bessalah à Annaba: "Le vote massif en faveur du projet de révision de la Constitution, soumis à référendum le 1er novembre prochain, permettra de prémunir l'Algérie et de barrer la voie aux réticents devant la volonté de changement".

- Le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouini à Alger: Le projet d'amendement de la Constitution, soumis au référendum le 1er novembre, "rassemble les composantes de l'identité nationale et protège les droits et libertés".

- Le président par intérim du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), Djamel Benziadi à Tébessa: Le projet d'amendement de la Constitution, proposé au référendum le 1er novembre, représente "la meilleure constitution que l'Algérie a eue depuis son indépendance de par la clarté de ses dispositions et articles".

- L'ancien cadre du Mouvement de la société de la paix (MSP), Abderrahmane Saïdi à Alger: Le projet d'amendement de la Constitution, proposé au référendum le 1er novembre, "répond à un important nombre des revendications du mouvement de protestation populaire "Hirak".

- Le président de la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs (FNJE), Khireddine Hamel à Mila : Le projet d'amendement de la Constitution "pose les fondements de l'Algérie nouvelle et apporte du positif à l'égard de la jeunesse et de la femme en particulier".

- Le président du Forum algérien des cadres et de la promotion de la jeunesse, Bilel Ikhlef à Batna : "Tout le monde doit se mobiliser en force et nous devons tous nous unir pour faire du référendum sur la nouvelle constitution une réussite".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.