Congo-Brazzaville: 80 ans du Manifeste de Brazzaville - L'Eglise catholique appelle aux valeurs de paix et d'amour

A l'occasion des festivités marquant les 80 ans du Manifeste de Brazzaville, une messe a été dite par l'archevêque Anatole Milandou, le 26 octobre, en la Basilique Sainte-Anne de Brazzaville en vue d'implorer la paix, l'unité et la prospérité de la nation congolaise.

Célébrée en présence de plusieurs hauts responsables de l'église catholique, notamment des cardinaux, évêques et prélats de la République démocratique du Congo, de Centrafrique, du Cameroun, de Guinée équatoriale, du Gabon, du Tchad et du Congo, cette messe s'inscrit dans le cadre des commémorations des 80 ans du Manifeste de Brazzaville.

Tout en rappelant le rôle incontournable qu'a joué Brazzaville comme allié de la France dans sa résistance contre l'Allemagne nazie durant la Seconde Guerre mondiale, l'archevêque Abania Mossa a, dans son homélie, exhorté la communauté congolaise à pratiquer avec détermination les valeurs d'amour, d'unité, de paix, de foi et de justice, pour un avenir meilleur de sa patrie. La messe solennelle a connu la participation des hauts responsables de l'église catholique d'Afrique centrale.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.