Congo-Brazzaville: Affaires sociales - 70 agents outillés à la réception des usagers

Le ministère des Affaires sociales et de l'Action humanitaire, sous la supervision de la direction départementale de Pointe-Noire, organise un séminaire de formation à l'intention des travailleurs sociaux de la ville océane sur l'accueil, l'identification et l'orientation.

Le séminaire est organisé dans le cadre de la mise en œuvre du deuxième contrat de désendettement et de développement (C2D) dont l'objectif est de créer une véritable plate-forme et des mécanismes structurels permettant au ministère de mettre en œuvre la politique nationale d'action sociale dans son ensemble et en particulier sa politique d'intégration économique et productive des populations vulnérables à travers le projet Téléma.

L'objectif du projet est de renforcer durablement les capacités des agents sociaux qui travaillent dans les circonscriptions d'action sociale en matière d'accueil, d'identification et d'orientation des usagers qui sont les bénéficiaires de nos services, a indiqué la directrice départementale des Affaires sociales de Pointe-Noire, Corelli Oko Mavoungou. « Au niveau de Pointe-Noire, nous avons commencé par la formation des chefs de circonscription d'action sociale, une formation de trois semaines qui a concerné dix agents sur l'encadrement stratégique des structures d'action sociale. Pour ce qui est du module accueil, identification et orientation la formation a concerné trente agents pour la première vague et trente autres pour la deuxième. Au total soixante-dix agents seront formés pour la période de septembre à octobre 2020 », a-t-elle indiqué.

Au terme de la première semaine de formation qui avait debuté le 19 octobre, les agents sociaux formés en première vague ont été évalués par les formateurs venus de l'Institut national du travail afin de jauger leur niveau de compétence, tandis que la deuxième vague a entamé la formation le 26 octobre simultanément dans deux sites, à savoir le complexe Jean-Baba et la Circonscription d'action social de Mvou-Mvou. Les travailleurs formés auront donc pour mission d'aider les bénéficiaires à mener des projets sur les activités génératrices de revenu en vue du projet "Téléma" qui met un accent sur l'inclusion productive.

«Nous avons constaté chaque fois que, quand nous avons un projet au niveau du ministère, nous appelons les offre extérieures pour venir nous aider à accompagner les bénéficiaires. Cette fois-ci, le projet a voulu que cet accompagnement soit fait de manière interne et que le personnel des affaires sociales aide, identifie, oriente et accompagne les bénéficiaires. C'est pourquoi au premier axe de ce projet, nous avons pensé au renforcement des capacités des agents sociaux avant de passer au projet d'appui à l'inclusion productive proprement dit», a martelé Corelli Oko Mavoungou qui a invité les agents déjà formés à faire bon usage des enseignements acquis.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.