Maroc: L'État poursuivra son soutien aux collectivités territoriales pour parachever les projets de développement local

Rabat — L'État poursuivra son soutien aux collectivités territoriales et les accompagnera pour leur permettre de s'acquitter pleinement de leurs fonctions, dans l'objectif de parachever les projets de développement local en cours, a affirmé lundi à Rabat le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Noureddine Boutayeb.

En réponse à une question centrale à la Chambre des représentants autour de "la pandémie du coronavirus et son impact sur les collectivités territoriales" et "l'évaluation de la période de l'état d'urgence et les efforts de lutte contre la Covid-19", M. Boutayeb a mis en avant la question du transfert des obligations financières au ministère de l'Intérieur dans le cadre de conventions de partenariat pour payer les arriérés dus aux entreprises qui ont réalisé les travaux, tout en veillant au respect des délais légaux de paiement et la poursuite du soutien des collectivités pour le lancement de nouveaux projets générateurs d'emplois stables.

Le ministère de l'Intérieur assure l'accompagnement de nombreuses collectivités territoriales depuis le début de la pandémie en s'engageant dans de larges opérations de désinfection des services et des espaces publics, des quartiers et des avenues entre autres, et en adressant une série de circulaires aux walis et gouverneurs permettant d'opérer les affectations budgétaires d'urgence pour contrer la propagation de la pandémie, et de favoriser la complémentarité entre tous les acteurs. Il s'agit aussi d'offrir les moyens financiers et humains nécessaires au niveau des préfectures et provinces et les mettre à la disposition des collectivités concernées afin de mener les opérations de désinfection le cas échéant, a souligné le responsable.

Il a en outre précisé que le département accompagnera les collectivités territoriales et les arrondissements pendant le retour progressif à la phase post-confinement en mettant en œuvre les mesures adéquates à l'évolution de la situation épidémiologique, mais aussi pour la protection des fonctionnaires et des usagers en désinfectant et en assurant l'aération de tous les locaux et les services de santé, en plus de la sensibilisation de ses ressources humaines et la réduction de la circulation des documents papiers.

En exécution des Hautes instructions royales visant l'implication et l'adhésion de toutes les institutions nationales aux efforts de lutte contre la propagation du coronavirus, les régions ont consacré 1,5 milliard de dirhams au compte d'affectation spéciale créé pour lutter contre la pandémie, dont 1 milliard versé par le Fonds de solidarité interrégionale et 500 millions de dirhams (MDH) proviennent des budgets consacrés aux régions, a rappelé le ministre délégué, relevant qu'afin de surmonter les répercussions de l'épidémie, il est nécessaire de mettre en place un plan ambitieux pour la relance de l'économie en impliquant tous les acteurs économiques, les départements ministériels, les collectivités territoriales et le secteur privé.

Il a, dans ce sens, indiqué que pour mettre en œuvre cette approche participative, un Comité national de veille économique a été constitué avec pour principale mission la gestion économique et proactive des effets négatifs de la pandémie, ajoutant qu'il a été procédé à la création de comités régionaux de veille économique qui tiennent compte des spécificités et des priorités de chaque région, chargée d'élaborer des mesures préventives et de réfléchir à des solutions appropriées pour faire face aux défis imposés par cette situation exceptionnelle.

En vue d'assurer une meilleure couverture des services en matière de prévention et de préservation de la santé, en particulier en milieu rural, le ministère de l'Intérieur œuvre, dans le cadre de son plan d'action 2018-2024, pour l'élaboration de programmes relatifs à la création de 66 bureaux communaux d'hygiène, relevant de 25 provinces et au profit de 674 collectivités territoriales, a poursuivi le ministre délégué.

Il a, à cet effet, souligné que le département veille à accompagner les collectivités afin qu'elles puissent retrouver leur rythme normal afin de garantir les services publics aux citoyens et mettre en œuvre les différents projets de développement.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.