Sénégal: Un symposium à Médina Baye, sur l'appel de Cheikh Ibrahima Niasss

Kaolack — Un symposium organisé à Médina Baye en perspective du gamou 2020 prévu jeudi dans cette cité religieuse de Kaolack (centre), offre l'opportunité de "revisiter les fondamentaux de l'enseignement de Mawlana Cheikh Al Islam Ibrahim Niass", a-t-on appris des organisateurs.

Sur le thème "L'appel islamique de Cheikh Ibrahim Niass : méthode et résultats", ce symposium ouvert le 23 octobre dernier, se poursuivra jusqu'à la veille du gamou.

Il se déroule en arabe, français, anglais et wolof, avec comme animateurs d'éminents intellectuels sénégalais et d'ailleurs, selon Ahmed Boucar Omar Niang, président de la commission des conférences de la Jamiyatoul Ansaroudine.

"Ce thème est justifié par la diversité des officiants dans la mosquée de Baye Niass où se retrouvent toutes les races et toutes les ethnies", a-t-il expliqué à l'APS.

"La pensée de Cheikh Ibrahim Niass : considération théorique et visées pragmatiques" est le thème de la leçon inaugurale du symposium, ouvert le 23 octobre dernier.

"Rôle du missionnaire dans le Coran et la sunna" et "l'importance du savoir pour le prosélyte musulman" figurent parmi les autres thèmes traités durant ce symposium organisé à la Maison des hôtes de Médina Baye.

Ahmed Boucar Omar Niang souligne que le symposium est un programme scientifique et culturel qui fait partie des festivités du gamou, "l'occasion de revisiter les fondamentaux de l'enseignement de Mawlana Cheikh Al Islam Ibrahim Niass".

Chaque année, les organisateurs choisissent un thème autour duquel tourne la leçon inaugurale et 18 autres panels dont les présentateurs vont rendre, au terme de leurs prestations, des documents qui vont être publiés.

"Le symposium de l'année dernière nous a permis de rassembler près de 300 pages prêtes à être publiées et ces documents sont traduits en quatre langues, le français, le wolof, l'anglais et l'arabe pour toucher la dimension internationale de Baye Niass", a dit M. Niang.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.