Madagascar: Baccalauréat technique - Début laborieux pour les candidats

La deuxième série d'épreuves techniques et technologiques pour les candidats au baccalauréat technique s'est déroulée sans encombre.

Pour la G2, la matinée a été consacrée à la matière Économie. Le sujet a été jugé difficile. « Pour cette matière, nous avons espéré la partie sur la comptabilité générale. Malheureusement, nous avons eu droit à un autre thème », indique Tsitohaina, un candidat en filière G2 qui passe son examen au niveau du Lycée Technique et Professionnel Ampasapito.

Pour Miaro, candidat dans la filière G3, les sujets de la première journée ont été ardus par rapport aux matières communes traitées en enseignement général. « Le premier jour d'examen n'a pas été facile. Le temps imparti pour les révisions n'a pas été suffisant. On nous a seulement distribué des polycopies et aujourd'hui, je réalise qu'il y a eu beaucoup de lacunes dans les révisions », constate Miaro. Les autres candidats interrogés estiment que les deux matières sont à la portée des candidats. « On avait deux sujets au choix. Pour ma part, j'ai traité le premier sujet. C'est le thème que je maîtrise le plus », confie Rado, candidat en G2 au centre d'examen Lycée Moderne Ampefiloha. L'après-midi, les candidats ont traité la matière Maths Financières, en deux heures pour les CG et l'ACTC. Les candidats de la filière SS ont affronté la matière organisation administrative.

Faible taux d'absence

Dans le centre Lycée Technique et Professionnel Ampasapito, le chef de centre estime qu'il y a eu moins d'absents cette année, malgré la crise sanitaire et l'arrêt des activités d'enseignement au niveau des lycées techniques. « Sur les trois-cent-quarante-sept candidats, seuls cinq ont manqué à l'appel pour la matinée », explique Manato, chef de centre au niveau du LTP Ampasapito. Le chef de centre rassure que les mesures sanitaires ont été respectées à la lettre.

Dans ce centre, la prise de température a été effectuée en début de matinée. L'emploi du temps des candidats sera chargé cette semaine. Ils auront à traiter en moyenne six matières. Les matières avec le plus de coefficient seront traitées sur plusieurs heures, notamment pour les candidats dans la filière de BTP. « La matière du mercredi matin s'étale sur huit heures, il s'agit du dessin, mais également de l'étude de réalisation pour demain, elle commence à partir de 7h pour s'achever à 13h », explique Santatra, candidat en BTP.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.