Madagascar: Pôle anti-corruption - Début des formations préliminaires des magistrats

Après la mise en place officielle du Pôle anticorruption (PAC) de Mahajanga, vendredi dernier, ainsi que l'installation des Magistrats et des Greffiers en Chef, des formations préliminaires des Magistrats ont débuté depuis hier à Mahajanga.

L'École nationale de la magistrature et des greffes (ENMG) en collaboration avec le Programme des Nations Unies pou r le Développement ou PNUD organise les formations pendant quinze jours, soit du 26 octobre jusqu'au 6 novembre prochain,à la salle de réunion de l'hôtel Coco Lodge à Mahajanga Be.

La présentation de la Stratégie nationale de la lutte contre la Corruption (SNLCC) 2015-2025 et ses innovations majeures ainsi que les enjeux de la lutte contre la corruption ont été effectuées lors de la première journée d'hier par le Directeur de la Stratégie du Comité de Sauvegarde de l'Intégrité.

Auparavant, la coordination du Système Anti-Corruption (SAC) a été explicitée par les intervenants dont la Présidente du CSI. Plusieurs thèmes seront développés et discutés durant cette formation dont la Bonne Gouvernance et le Système National de l'Intégrité.

La Criminalité transnationale organisée et le Blanchiment des capitaux, réflexions et échanges sur la politique nationale des PAC sont également les thèmes proposés pour les 45 magistrats de Mahajanga mais aussi de la Capitale qui participent à ces réunions de formation.

Les infractions économiques et financières et les échanges sur les problèmes rencontrés sur l'application des textes de Lutte contre la corruption seront prévus vers l'avant dernière journée de formation.

« Avant de prendre leur fonction, les Magistrats doivent être formés sur la SNLCC ainsi que sur les différents textes », a expliqué la Coordonnatrice nationale des PAC, Harimahefa Ratiaraisoa.

Désormais, tous les dossiers de poursuite concernant la corruption seront traités au niveau du Pôle anti-corruption (PAC) de Mahajanga. La Présidente du Comité de Sauvegarde de l'Intégrité, Le Directeur général du Bianco, Le DG du Samifin à Madagascar ainsi que le DG de l'ENMG et plusieurs autres personnalités vont se succéder dans cette formation par leur intervention.

Par ailleurs, le SG du Ministère de la Justice, Imbiky Herilaza, a souligné vendredi que la création du troisième PAC à Madagascar est déjà inscrite dans la Loi de Finances 2021. Elle sera établie à Fianarantsoa dans quelques mois.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.