Madagascar: Examen officiel - Des mauvaises notes au baccalauréat

Les corrections de l'examen du baccalauréat ont débuté, hier, pour Antananarivo. Des examinateurs ne sont pas satisfaits des notes des candidats.

Des correcteurs de l'examen du baccalauréat livrent leur première impression sur les notes des candidats, à la fin de la première journée des corrections. « En général, les notes des candidats d'après les feuilles de copies que j'ai corrigées ont été mauvaises. Sur une cinquantaine pour les candidats en série A1, seulement trois ont obtenu la moyenne. Pour le même nombre de feuilles de copie en série A2, six ont obtenu la moyenne. Les notes ont été passables pour les candidats en séries C et D. Ces derniers devraient, pourtant, avoir une bonne note, vu que leurs sujets ont été faciles », explique un correcteur de l'épreuve de Mathématiques.

D'autres professeurs de Mathématiques partageaient son avis sur le faible niveau des candidats. En Anglais, des correcteurs ont été également surpris. « Les sujets n'étaient pas si difficiles que ça », lancent-ils. C'était à l'épreuve de Malagasy que des candidats auraient « plutôt » assuré. « La majorité des feuilles de copies que j'ai corrigées ont obtenu la moyenne », indique un enseignant de Malagasy. Nous n'avons pas obtenu l'écho des notes pour les autres matières. « Il n'y a pas grande chose à dire, pour le moment. Les notes de cette première journée ne sont pas décisives sur la note en général », indique des correcteurs des matières de Physique-Chimie et de Philosophie. Des examinateurs soutiennent que la longue suspension des cours, à la suite de l'épidémie de coronavirus, a eu des effets négatifs sur le niveau des candidats.

Résultat

Trois semaines. C'est le délai que le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a fixé pour sortir les résultats de l'examen du baccalauréat, dans la province d'Antananarivo. « Les noms des admis seront communiqués dans la semaine du 16 novembre, plus précisément, entre le 16 et le 20 novembre », explique un responsable des examens nationaux.

Tout s'active à l'université d'Antananarivo, pour respecter ce délai. Depuis hier matin, les correcteurs se regroupent par épreuve dans des bâtiments de l'université d'Antananarivo, pour entamer les corrections. Ils ont commencé par la partie générale de l'examen et les épreuves générales du baccalauréat technique. Ils ont jusqu'à la semaine du 2 novembre pour terminer les corrections des feuilles de copie des soixante et onze mille candidats inscrits à Antananarivo. Après les corrections, la direction des examens nationaux passera à la phase de vérifications des notes.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.