Sénégal: Champs de Khelcom - Des tonnes de mil récoltés en 48 heures

27 Octobre 2020

La campagne annuelle de récolte des champs de mil dans le périmètre agro-sylvo-pastoral de Khelcom s'est déroulée entre jeudi et samedi derniers. En l'espace de 48 heures, les talibés ont récolté des milliers de tonnes de mil.

Des disciples venus d'horizons divers ont pris d'assaut les champs de Khelcom situés à 250 km de Dakar.

À bord de véhicules 4×4, de bus, de camions, de motos ou à califourchon, ces fidèles mourides ont répondu massivement à l'appel de Serigne Cheikh Saliou Mbacké. Par groupes, ils ont regagné les « daaras » de Darou Salam et de Touba Khelcom.

Dès l'aube, avant même le lever du soleil, ils se sont dispersés dans les champs qui s'étendent à perte de vue. Tout ce beau monde est estimé entre 10 000 et 20 000 talibés. Des camions citernes sont éparpillés un peu partout pour ravitailler ces milliers de disciples en eau.

Une équipe de médecins spécialistes est venue en appoint au poste de santé pour prodiguer des soins gratuitement. D'après Serigne Saliou Dièye, « plusieurs milliers de tonnes de mil ont été récoltés dans les six champs emblavés en 48 heures.

«Nous avons effectué les travaux de récolte à 100%. Il ne reste plus rien à faire. Les épis de mil sont déjà empilés dans les silos et prêts pour la conservation», ajoute Serigne Saliou Dièye.

Mor Seck, septuagénaire, la foi en bandoulière, était de la partie. Pour lui, la récolte de Khelcom est comme un djihad.

Depuis plusieurs années, il ne rate jamais ces grands moments de retrouvailles entre disciples de Cheikh Ahmadou Bamba. Il vient à la quête d'agrément. La campagne de Khelcom, indique Mor Seck, est une occasion pour rendre grâce à Serigne Saliou Mbacké, défunt Khalife général des Mourides.

Jeunes, femmes et vieux, sous le chaud soleil, récoltent le mil. Un défilé incessant d'autorités mourides y a été observé.

Cependant, l'échéance du samedi a été la plus déterminante pendant les 48 heures dédiées à la récolte des champs.

Le visage radieux, Serigne Saliou Thioune est heureux de retrouver ces champs pour perpétuer l'œuvre de son défunt père Serigne Bethio Thioune.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.