Madagascar: Ambohimadroso - Une voiture en délit de fuite après un accident mortel

Ayant commis un délit de fuite après avoir accompli un accident mortel sur la RN7, un minibus Toyota a été saisi par la gendarmerie à Ambohimandroso, district d'Antanifotsy, hier vers 8 heures du matin.

Cette voiture a heurté un piéton qui traversait la route et a été laissé pour mort ,la victime était grièvement blessée. Alertées de ces faits, les unités de la gendarmerie installées le long de cet axe et les routes environnantes ont été mobilisées pour traquer la voiture incriminée. Celle-ci, dont le numéro d'immatriculation a été identifié, a été retrouvée à Androvakely, dans le chef-lieu de la commune d'Ambohimandroso après les investigations menées par les éléments du poste avancé de la gendarmerie de la localité. L'enquête a permis de trouver le lieu de résidence du propriétaire du véhicule, à Androvakely.

En se rendant au domicile de celui-ci, les forces de l'ordre ont découvert la voiture, dont le pare-choc avait été endommagé. Arrêté sur le champ, le chauffeur a été placé en garde à vue au poste avancé d'Ambohimandroso pour la suite de l'enquête.

RN2 et RN3. Deux accidents impliquant des motos. Le premier a eu lieu sur la RN2, dimanche matin. Une moto du type routier conduit par un homme est entrée en collision avec une camionnette Hyundai à l'entrée de la commune d'Antsapanana-Brickaville. Le choc a tué sur le motard sur le coup. Selon les informations, la victime était un employé de la Circonscription scolaire (CISCO) de Vatomandry. Il revenait d'une mission à Moramanga et allait rejoindre son poste quand le drame a eu lieu. Survenu le même dimanche, le deuxième accident s'est produit sur la RN3, au niveau de la commune de Talatavolonondry. Un scooter avec deux hommes à bord est entré en collision avec un taxi-brousse Sprinter venu dans le sens opposé. La violence du choc a tué les deux motards sur le coup. L'excès de vitesse était à l'origine de ces accidents.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.