Algérie: L'amendement constitutionnel édifiera l'Etat de droit loin de toute forme d'exclusion

Relizane — Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hemdani a affirmé, lundi à Relizane, que le projet d'amendement constitutionnel soumis à référendum le 1er novembre prochain "édifiera l'Etat de droit loin de toute forme de marginalisation et d'exclusion et consacrera les constantes de la nation".

"Les valeurs contenues dans le projet d'amendement de la constitution reposent sur la transparence et la lutte contre la corruption, sous toutes ses formes, ainsi que la lutte contre le népotisme et le régionalisme outre la rupture avec les anciennes pratiques", a déclaré le ministre lors d'un meeting avec les agriculteurs, les éleveurs et les opérateurs dans le domaine agricole à la maison de la culture "M'hamed Issiakhem" à Relizane.

"Parmi les principaux fondements de ce projet figurent la réalisation de notre sécurité alimentaire, la préservation de nos ressources naturelles et terres, la rationalisation de la consommation de l'eau et la libéralisation des initiatives", a-t-il détaillé.

Pour le ministre le vote en faveur de la nouvelle Constitution "constituera un autre jalon dans le processus de développement de notre patrie et une projection vers le future pour édifier une Algérie nouvelle de justice et d'égalité entre les citoyens".

M. Hemdani a tenu à exprimer, à cette occasion, ses remerciements aux agriculteurs, éleveurs et investisseurs dans le domaine agricole pour leurs efforts durant la pandémie de Coronavirus en vue d'assurer les différents produits à travers le pays.

Le ministre a appelé l'assistance à "participer au référendum sur la constitution le 1er novembre en vue de concrétiser le changement escompté par les Algériens".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.