Sahara Occidental: Le Polisario demande à l'Espagne de s'armer de courage pour mettre un terme à la situation actuelle au Sahara Occidental occupé

Madrid — Le représentant du front Polisario en Espagne, Abdullah Arabi a déploré la négligence des gouvernements successifs espagnols de leur responsabilités politiques et juridiques envers le peuple sahraoui, leur demandant de "s'armer de courage afin de mettre un terme à la situation actuelle" dans ce territoire, a indiqué l'agence de presse sahraouie (SPS).

Dans une déclaration à l'agence de presse privée "Europa press", M. Arabi a affirmé que tous les gouvernements successifs, de courants différents même, "sont restés très loin de soutenir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, car craignant une éventuelle pression par le régime royal marocain", estimant que "la position et discours de ces gouvernements n'ont fait que reculer leur participation efficace à trouver une solution au conflit", précise la même source.

Il est fortement recommandé de désigner, selon M. Arabi, un nouveau émissaire onusien au Sahara occidental "afin de poursuivre la mission de médiation entre les deux parties du conflit et revenir aux négociations suspendues depuis la démission de Horst Kohler, en raison des obstacles que la France n'a cessés de semer au sein même du Conseil de sécurité pour endiguer tout effort visant à faire avancer le processus du règlement".

Le représentant du front Polisario a tiré la sonnette d'alarme quant à "la pression vécue actuellement dans les territoires occupés du fait des actions illégales menées par l'occupant marocain au niveau du mur de la honte", estimant qu'une telle action est en soi "une violation flagrante du cessez-le-feu", a conclu la même source.

A La Une: Sahara Occidental

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.