Egypte: Le ministre de l'Aviation examine avec le chargé d'affaires du ministre yéménite du Transport la coopération bilatérale

Le ministre de l'Aviation civile, Mohamed Manar, a examiné lundi, 26 oct, avec le vice-premier ministre et chargé d'affaires du ministre yéménite du Transport, Salem Ahmed Al-Khanbachy, la coopération bilatérale dans le domaine de l'aviation civile, de la formation et du transfert des expériences égyptiennes.

Selon un communiqué du ministère de l'aviation, M. Manar a souligné la profondeur des relations historiques entre les deux pays notant que le ministère de l'aviation civile tenait à renforcer la coopération et à transférer les expériences égyptiennes dans le domaine de l'aviation vers les pays frères.

Les deux responsables ont évoqué la mise à jour de l'accord signé entre les deux pays dans le domaine du transport aérien et l'accroissement des opportunités de formation des cadres yémenites.

M. Al-Khanbachy, de son côté, s'est dit ravi de cette rencontre qui intervient dans le cadre de l'intérêt accordé par le Yémen à tirer profit des expériences égyptiennes dans le secteur de l'aviation civile, saluant l'impulsion technologique et technique à l'académie égyptienne des sciences de l'aviation et du centre de formation d'EgyptAir, où plusieurs Yémenites suivent leurs études.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.