Egypte: Poursuivre les réformes structurelles pour attirer davantage d'investissements

Le ministre des Finances, Mohamed Maait, a confirmé mardi,27 oct, la poursuite de la mise en oeuvre par le gouvernement d'un ensemble intégré de réformes structurelles pour attirer davantage d'investissements, afin que le secteur privé puisse jouer un rôle plus grand dans le processus de développement au cours de la prochaine période et de manière à permettre la création d'emplois, de maximiser les capacités de production et d'élargir la base d'exportation, ce qui contribue au renforcement de la structure macroéconomique et à l'amélioration des indicateurs de performance économique.

Lors de sa participation à deux entretiens par visioconférence avec un représentant du Département de la politique financière du Fonds monétaire international FMI et 40 investisseurs américains, M. Maait a fait état du souci du gouvernement de créer un environnement propice à l'investissement, en particulier dans des secteurs prometteurs tels que les énergies renouvelables, le pétrole et la pétrochimie, le transport, en plus des activités industrielles.

"Sans la mise en œuvre du programme global de la réforme économique soutenu par la direction politique au cours des dernières années et la poursuite du rythme des réformes, nous n'aurions pas réussi à contenir les répercussions de la crise du coronavirus de la manière qui a suscité les éloges de tous", a-t-il dit, indiquant que les réformes fructueuses, audacieuses et intégrées avaient conféré à l'économie égyptienne plus de flexibilité dans l'absorption des chocs et la gestion positive des défis internes et externes, et la capacité de les surmonter.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.