Ile Maurice: Achat de produits médicaux pour le Covid-19 - Le patron de Bo-Digital sous le coup d'une arrestation

Depuis le début de cette semaine, une équipe de l'Independent Commission against Corruption (ICAC) a été constituée en vue de rechercher Deepak Bonomally.

Sa société, Bo-Digital Co Ltd, est l'un des fournisseurs ayant décroché cinq contrats d'un montant total de Rs 309,2 millions sous l'Emergency Procedure du ministère de la Santé et la State Trading Corporation (STC) pendant le couvre-feu sanitaire en raison du Covid-19.

Ce mardi 27 octobre au matin, une équipe d'enquêteurs s'est rendue chez lui, à Quinze-Cantons pour l'arrêter sous la section 3 1b et 6(1) et (8) sous la Financial Intelligence and Anti Money Laundering Act, pour Money Laundering, mais ce dernier était introuvable. Son avocat a finalement fait savoir qu'il se trouvait en clinique. Les policiers sont partis le rechercher là-bas et l'attendent sortir.

Acquisition en urgence

Sa compagnie avait été parmi celles qui avaient décroché un contrat en marge des autres contrats alloués entre autres à Hyperpharm et à Bissoon Mungroo, proche du pouvoir.

Le cas de Deepak Bonomally devait aider les enquêteurs de l'ICAC à s'intéresser à approfondir son enquête sur l'Emergency Procedure pour des équipements médicaux et non médicaux pour le compte de la Santé, de la STC et du ministère du Commerce pour un montant total de Rs 1,5 milliard dont Rs 1 040 519 412 pour la STC.

La société de l'ancien joueur de foot, notamment, avait fait objet de questions de l'opposition à l'Assemblée nationale et le gouvernement avait confirmé que Bo Digital n'avait aucune expérience dans l'importation de produits pharmaceutiques et d'équipements médicaux. Or, elle s'est vue attribuer un gros contrat sous les procédures d'urgence de la Public Procurement Act.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.