Algérie: Le projet d'amendement de la constitution consacre un article important pour la protection des terres agricoles

Sidi Bel-Abbe — Le ministre de l'agriculture et du développement rural, Abdelhamid Hamdane, a souligné, mardi à Sidi Bel-Abbes, que le projet d'amendement de la constitution a consacré un article important à la protection des terres agricoles et leur exploitation de manière rationnelle pour lancer le développement de l'économie nationale.

Le ministre a indiqué, lors d'une rencontre avec des agriculteurs, des éleveurs et des opérateurs du secteur agricole de la wilaya, que le projet d'amendement de la constitution a consacré un certain nombre d'articles au chapitre des ressources naturelles, dont l'article 21, portant sur la protection des terres agricoles, qui doivent être protégées et exploitées de manière rationnelle pour lancer le développement de l'économie agricole et nationale.

A ce propos, le ministre a déclaré que l'Etat, à travers ce que contient le projet d'amendement de la constitution comme articles relatifs au secteur agricole et le développement rural, vise à faire de l'agriculture un moteur essentiel de l'économie nationale, comme l'avait affirmé le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à plusieurs reprises, et ce par "la participation dans le développement de notre pays qui abonde en potentialités et dont le citoyen, notamment l'agriculteur, représente l'élément important de son exploitation".

"L'Etat œuvre, à travers sa politique agricole et rurale, à faire de l'agriculteur la base essentielle de ses différents programmes", a ajouté le ministre, "par la réduction des contraintes bureaucratiques, en lui fournissant tous les moyens nécessaires, en assurant son accompagnement sur le terrain et lui garantissant tous ses droits, et c'est ce qui est souligné dans le projet d'amendement de la constitution dans ses différents articles", a-t-il dit.

Hamdane a insisté sur la poursuite du travail visant à assurer la sécurité alimentaire du pays, qui a de tout temps fait partie des premières priorités.

"Nous œuvrons, aujourd'hui, à faire de grandes réalisations dans le cadre du projet d'amendement de la constitution pour qu'elles aient un large impact dans le développement de notre société et qui peuvent être concrètes sur le plan de l'évolution sociale et économique des citoyens", a précisé le ministre, soulignant la nécessité de "garantir aux citoyens une vie dans des conditions idoines de liberté, de prospérité, un avenir meilleur et une Algérie prospère, dont la jeunesse en est la base essentielle".

Par ailleurs, Abdelhamid Hamdane a appelé le monde de l'agriculture à se rendre en force aux urnes, ce 1er novembre, pour plébisciter le projet d'amendement de la constitution, car "il est du devoir de tous de participer activement pour réaliser le changement et le peuple algérien sait très bien comment construire un Etat de droit".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.