Sénégal: Collision avec un patrouilleur de l'armée - Une pirogue de migrants clandestins chavire au large de Dakar

27 Octobre 2020

Des migrants en partance pour l'Espagne à bord d'une pirogue ont trouvé la mort dans la nuit du 25 au 26 octobre, après avoir quitté Dakar.

Un communiqué de la Direction des relations publiques des Armées (Dirpa), parvenu à la rédaction, indique que «dans le cadre de la lutte contre l'immigration clandestine, le patrouilleur le Sangomar de la Marine nationale sénégalaise et la vedette de la Guardia civile espagnole ont intercepté une pirogue de migrants clandestins à 5 km au large de Dakar, dans la nuit du 25 au 26 octobre 2020 vers 3 h du matin».

Un drame a eu lieu quand les patrouilleurs ont voulu intercepter l'embarcation. «Dans sa manœuvre pour échapper à son arraisonnement, la pirogue s'est renversée, après une collision avec le patrouilleur Sangomar.

Les deux patrouilleurs ont pu sauver 39 personnes qui ont été transférées à la base navale Amiral Faye Gassama de Dakar», lit-on dans le communiqué.

L'Armée informe, par ailleurs que «deux autres patrouilleurs de la marine ont ensuite rejoint la zone pour poursuivre la recherche des naufragés.

L'enquête en cours pourra déterminer l'identité de la pirogue et le nombre exact de personnes ayant embarqué à bord au départ».

Pour rappel, l'immigration irrégulière par la mer a repris de plus bel ces derniers. L'explosion d'une pirogue ayant pris départ à Mbour a fait de nombreuses victimes le weekend dernier. L'identification des victimes n'est même pas encore terminée.

A Saint-Louis d'où sont parties plusieurs membres du convoi, les familles sont dans la détresse. En dehors de l'Armée, la Police et la Gendarmerie nationale ont eu à empêcher le départ de plusieurs candidats à la migration clandestine ces derniers jours.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.