Guinée: Répression meurtrière sur des opposants /Sory Sow - « Le péril commun n'est pas loin »

27 Octobre 2020

Les tueries et autres persécutions sur les opposants au régime Alpha Condé à Conakry et à l'intérieur du pays continue de susciter des réactions. Certains cadres de la mouvance présidentielle ne restent pas indifférents sur ce qui se passe.

Sur sa page Facebook, Sory Sow député du RPG Arc-en-ciel et ancien secrétaire général du défunt GPT de Kassory Fofana s'est adressé aux ministre de la sécurité et de la protection civile.

Pour ce proche d'Alpha Condé, trop c'est trop. Selon lui, il y a des lignes qu'il ne faut jamais franchir au risque de radicaliser même les modérés.

« Monsieur le Ministre de la sécurité, Messieurs les responsables du maintien d'ordre à tous les niveaux attention trop c'est trop. Il y a des lignes qu'il ne faut jamais franchir au risque de radicaliser même les modérés. Attention, le péril commun n'est pas loin », a écrit honorable Sow.

Depuis que Cellou Dalein Diallo s'est déclaré vainqueur de l'élection présidentielle du 18 octobre 2020 en Guinée, ses partisans subissent une répression aveugle à Conakry mais aussi en provinces.

Des dizaines de personnes ont perdu la vie, plusieurs blessés par balles, plusieurs arrestations, des commerces et des maisons d'habitation pillés ou incendiés à travers le pays.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.