Egypte: Coopération avec l'UNICEF pour activer le rôle des médias face aux défis des questions de l'enfant

Le Conseil suprême de réglementation des médias, dirigé par M. Karam Gabr, a signé aujourd'hui, mardi, un protocole de coopération avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) pour activer le rôle des médias en Égypte face aux défis des questions de l'enfant.

La signature du protocole vise à maximiser le rôle des médias dans le traitement des problèmes de l'enfant égyptien et à protéger ses droits conformément aux normes internationales à cet égard, a confirmé M. Gabr, lors d'une conférence de presse, expliquant que la signature du protocole entre le conseil et l'UNICEF s'inscrit dans le cadre de l'intérêt que l'État égyptien accorde pour les droits de l'enfant, qui représente l'avenir du pays.

Le protocole comprend également la tenue d'ateliers sur les émissions et les dramatiques pour enfants pour discuter des mécanismes de formation du message médiatique approprié pour l'enfant, que ce soit par le biais de programmes ou d'autres matériels tels que des séries et des dessins animés, a ajouté M. Gabr.

De son côté, le représentant de l'UNICEF, Jeremy Hopkins, s'est félicité de la signature du protocole avec le Conseil suprême de réglementation des médias, ce qui signifie le lancement du Code de l'enfant dans les médias égyptiens et l'activation du Code de conduite de la famille que l'UNICEF a participé à l'élaboration en coopération avec le Conseil suprême des médias et le Conseil national de l'enfance et de la maternité.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.