Sénégal: Kaolack - Baye assistance médicale mobilise 250 agents pour la couverture médicale du Gamou

Kaolack — L'association Baye assistance médicale (BAM) affirme avoir mobilisé 250 agents de santé pour assurer la couverture médicale de l'édition 2020 du gamou prévu jeudi à Médina Baye, cité religieuse de Kaolack (centre).

"Pour l'édition 2020 du Gamou de Médina Baye, BAM a mobilisé 250 agents de santé pour assurer la couverture médicale et la prise en charge sanitaire des pèlerins ", a déclaré son président, le docteur Moustapha Niang.

Les équipes médicales de Baye assistance médicale comprennent des pharmaciens, chirurgiens-dentistes, des médecins généralistes, sages-femmes, ainsi que des infirmières, a-t-il précisé mardi lors d'un point de presse.

L'association BAM a été créée en 1998 par des étudiants en médecine dont l'ambition est de contribuer par ce biais à la couverture médicale des cérémonies religieuses à Médina Baye.

"Notre premier objectif est d'assurer la couverture médicale du gamou de Médina Baye et du gamou de Taïba Niassène, et en dehors de ces deux cérémonies religieuses, BAM est également toujours présente dans les localités où le besoin se fait sentir", a indiqué le docteur Niang.

Selon lui, compte tenu du contexte lié à la pandémie de la Covid-19, l'association Baye assistance médicale a ajouté un volet préventif à ses services curatifs, en vue notamment de s'assurer que chaque pèlerin dispose d'un masque et d'un gel hydroalcoolique.

"Au cours du gamou, BAM assure la prise en charge médicale des pèlerins, les consultations de routine, les dons de médicaments", sans compter que l'association organise chaque année des dons de sang la veille du gamou pour réapprovisionner la banque de Kaolack confrontée à des ruptures de poches de sang, selon son président.

La stratégie de BAM consiste à placer des équipes de surveillance autour de la mosquée et dans tout autre lieu de rassemblement, pour une distribution gratuite de gel antiseptique et de masques de protection, en partenariat avec le district sanitaire de Kasnack et la région médicale, a-t-il indiqué.

Plusieurs postes médicaux avancés (PMA) ont été également mis en place et des équipes seront positionnées dans des lieux jugés stratégiques, notamment le centre de Médina Baye, le poste de Médina Mbaba, l'école arabe El Hadji Ibrahima Niasse, la Maison des hôtes, postes avancés qui seront appuyés par des équipes mobiles, a ajouté le docteur Niang.

"Nous lançons un appel à l'endroit des autorités pour qu'elles augmentent la dotation en médicaments que nous jugeons insuffisante par rapport à la dimension internationale du gamou de Médina Baye", qui plus est dans ce contexte de pandémie, a-t-il déclaré.

Le docteur Moustapha Niang dit avoir reçu "le même montant que l'année dernière, à savoir 8 millions pour une expression de besoin de 20 millions de francs CFA".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.