Sénégal: L'ouverture d'une boulangerie assujettie à une autorisation (responsable)

Kaolack — L'ouverture d'une boulangerie est désormais assujettie à une autorisation préalable, en vertu des nouveaux textes régissant le secteur, a rappelé Mamadou Camara, commissaire aux enquêtes économiques et chef du service régional du commerce de Kaolack (centre).

"L'une des innovations majeures pour le secteur de la boulangerie concerne maintenant l'autorisation que doit avoir tout boulanger avant d'ouvrir son établissement", a dit M. Camara à la presse, à la suite d'une réunion consacrée à ce secteur d'activité, sous la direction du gouverneur de Kaolack.

Lors de cette rencontre à laquelle ont pris part les membres du comité technique régional de suivi de la boulangerie, il a rappelé que tout promoteur est tenu de remplir un certain nombre de formalités avant d'obtenir l'autorisation de produire du pain.

"Une demande qu'on doit adresser au ministre du Commerce, une copie du registre de commerce, du NINEA (numéro d'identification national des entreprises et associations) et un descriptif du projet (avec des données relatives au personnel)" sont quelques-unes des pièces requises depuis l'adoption, en décembre 2019, du nouveau règlement du commerce.

M. Camara ajoute que "la distribution fait partie des secteurs qui seront l'objet d'innovations, avec l'agrément que doit avoir le distributeur".

Le gouverneur de Kaolack, Alioune Badara Mbengue, assure que les prix et le poids du pain "restent intacts". Selon lui, la question de la distribution sera l'objet d'une autre rencontre, laquelle prendront part tous les acteurs de la boulangerie.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.