Afrique: Le Prix Mission Billion, édition « WURI Afrique de l'Ouest » récompense les innovations en matière de protection sociale transfrontalière pour le secteur informel

communiqué de presse

Washington DC — Le Groupe de la Banque mondiale a annoncé aujourd'hui les gagnants du Prix Mission Billion, édition « WURI Afrique de l'Ouest », un challenge soutenu par le programme d'identification unique pour l'intégration régionale et l'inclusion (WURI) et par l'initiative Identification pour le développement (ID4D). Le programme WURI facilite l'accès aux services par le biais de plateformes d'identification de base (« foundational identification platforms » ou fID en anglais) à environ 100 millions de personnes au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire, en Guinée, au Niger et au Togo, indépendamment de leur nationalité ou de leur statut juridique.

"En Afrique subsaharienne, les travailleurs du secteur informel passent souvent à travers les mailles des programmes de protection sociale existants car ils ne sont souvent pas éligibles aux prestations des filets de sécurité sociale et aux programmes d'assurance sociale prévus pour le secteur formel. Les travailleurs du secteur informel représentent 80 % de l'emploi total, dont près de 90 % sont des femmes", a déclaré Dena Ringold, directrice régionale de la Banque mondiale pour le développement humain en Afrique occidentale et centrale. "Pouvoir rapidement étendre les programmes de protection sociale grâce à des plateformes flexibles et fournir un soutien d'urgence aux travailleurs informels, en particulier en ces temps sans précédent, aidera les pays à tracer la voie d'une reprise résiliente après la pandémie de la COVID-19, et contribuera à stimuler les résultats du capital humain de l'Afrique sur le long terme", a-t-elle ajouté.

Le Prix Mission Billion, édition « WURI Afrique de l'Ouest », hébergé par la plateforme MIT Solve, a demandé aux innovateurs comment les gouvernements peuvent faciliter plus efficacement les programmes de protection sociale qui prennent en compte le travail informel précaire à travers les frontières, en se basant sur des plateformes d'identification de base interopérables (fID) au niveau régional. 208 équipes de 37 pays, principalement de l'Afrique subsaharienne, ont proposé des solutions pour faciliter les contributions et les paiements transfrontaliers des programmes d'assurance sociale, tels que les pensions et les comptes d'épargne. Le Prix « WURI Afrique de l'Ouest » est également soutenu par le Programme de réponse sociale rapide (RSR), et le programme Technologies de Rupture pour le Développement (DT4D).

« Exploiter les technologies de rupture pour fournir une protection sociale aux travailleurs du secteur informel qui ne bénéficient pas des filets de sécurité sociale existants, mais qui sont vulnérables à la pauvreté, est un défi urgent pour le développement », a déclaré Michal Rutkowski, directeur mondial du pôle Protection Sociale et Emploi de la Banque mondiale. Le Prix Mission Billion, édition « WURI Afrique de l'Ouest » soutient les systèmes d'assurance sociale pour le secteur informel, qui sont construits sur des plateformes d'identification fondamentales et sont interopérables avec les registres sociaux, afin de renforcer la résistance aux chocs futurs".

Naa Sika, lauréate du premier prix, originaire du Ghana, est une plateforme de micro-épargne qui permet aux travailleurs du secteur informel, tels que les femmes commerçantes, d'accéder à des portefeuilles numériques et à des comptes d'épargne sans frais. Tonti+ au Bénin, gagnant du deuxième prix, est un groupe d'épargne informel numérisé qui permet aux conducteurs de moto-taxis de mettre en commun leurs économies et leurs crédits grâce à des contributions quotidiennes. Ces deux solutions visent à encourager les travailleurs du secteur informel à s'inscrire et à participer aux programmes de sécurité sociale. Un jury de haut niveau a sélectionné les gagnants qui recevront des prix en espèces de l'initiative ID4D et un mentorat de Google Developers Experts. Des mentions honorables ont été décernées à Universal Social Protection Wallet, une solution d'une équipe basée au Kenya, et à NaYa Limited, une solution provenant du Cameroun. Les autres équipes finalistes comprenaient : Micro Pensions for Retirement Resilience (Ghana), MiKashBoks (Sierra Leone) et Townpay (Senegal).

« Les programmes d'intégration régionale de la Banque mondiale tels que WURI encouragent les technologies et les innovations "Made in Africa" pour les prestations transfrontalières et l'accès aux services sociaux, afin de faire progresser les résultats en matière de capital humain et d'inclusion financière dans la région », a déclaré Deborah Wetzel, directrice de la Banque mondiale pour l'Intégration Régionale en Afrique.

À propos du programme d'identification unique pour l'intégration régionale et l'inclusion (WURI)

Le programme WURI est une opération de l'Association internationale de développement (IDA) de 395,1 millions de dollars sur 10 ans, soutenue par la Fenêtre d'intégration régionale, qui vise à mettre en place des systèmes d'identification fondamentaux interopérables au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire, en Guinée, au Niger et au Togo. Le programme couvrira 100 millions de personnes afin de contribuer à la réalisation des objectifs de développement humain et d'inclusion financière. Le programme poursuit le double objectif du Groupe de la Banque mondiale de mettre fin à l'extrême pauvreté et de stimuler la prospérité partagée, et soutient directement la stratégie régionale de la CEDEAO 2019-2023, qui vise à améliorer le niveau de vie des populations de ses pays membres.

Contacts :

A Washington : Lilian Foo, lfoo@worldbankgroup.org

En Côte d'Ivoire : Enoh Ndri Nguessan, endri@worldbank.org

Au Bénin : Yawo Gnona Afangbedji, yafangbedji@worldbank.org

Au Burkina Faso : Lionel Yaro, lyaro@worldbank.org

En Guinée : Mamadou Bah, mbah3@worldbank.org

Au Niger : Mouslim Sidi Mohamed, msidimohamed@worldbank.org

Au Togo : Kudjo Djogbenyui Nokplim Kaglan, kkaglan@worldbank.org

Au Ghana : Kennedy Fosu, kfosu@worldbank.org

Au Sénégal : Moses Kargbo, mkargbo@worldbank.org

En Sierra Leone : Mademba Ndiaye, mademba@worldbank.org

Plus de: World Bank

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.