Sénégal: Cancer du sein et du col de l'uterus - La Lisca dépiste 4300 femmes et plaide pour la gratuité du traitement

28 Octobre 2020

La Ligue sénégalaise contre le cancer, en collaboration avec la société Dp World, a clôturé ses journées de dépistage gratuit du cancer du sein et du col de l'utérus au centre de santé de Keur Massar . Un choix de localité qui s'explique par le fait que les organisateurs voulaient aller à la rencontre des femmes impactées par les inondations pour leur éviter le déplacement.

Plus de 4500 femmes ont été dépistées dans différentes zones, dont 1500 de la banlieue dakaroise. La Lisca promet de continuer les plaidoyers pour aboutir à la gratuité du traitement du cancer qui est très onéreux pour les populations démunies.

La Lisca a démarré ses journées de dépistage gratuit du cancer de sein et du col de l'utérus en son siège, au début du mois d'octobre avant d'entamer la banlieue précisément au centre de santé de Mbao, au centre de santé de Yeumbeul, à Guédiawaye avant de boucler avec 48 heures de séances de dépistage gratuit pour les femmes au centre de santé de Keur Massar."A Keur Massar, avec la Covid, nous avons opéré avec un nouveau modèle de consultation .Nous avions démarré les consultations au niveau di siège avec près de 4300 femmes dépistées depuis le 1er octobre. Nous nous sommes dit que nous allons nous déployer en banlieue avec l'accompagnement de DP WORLD. Nous sommes allés à Yeumbeul, Guédiawaye, Mbao et là, nous avons dépisté 1500 femmes sans compter le site de Keur Massar", a indiqué Omar Diop, le chargé de la communication de la Lisca.

Sur la prise en charge du traitement du cancer qui est onéreuse pour les populations, il relèvera : « Nous avons mené le plaidoyer auprès des autorités. Nous avons obtenu d'elles la gratuité de la chimiothérapie du cancer du sein et du cancer du col de l'utérus. C'est un pas en avant, mais nous ne comptons pas nous en arrêter là. Notre objectif, c'est d'obtenir la gratuité totale de tous les traitements concernant le cancer. Notre objectif, c'est d'aller vers la gratuité totale des traitements du cancer" a soutenu Mr Diop.

Revenant sur la prise en charge des cas qui seront détectés durant le dépistage, la Lisca annonce un accompagnement de son partenaire DP World. « S'il y a des cas, le premier accompagnement, c'est d'abord lui donner un bon gratuit et là où la dame devait payer 60.000 frs dans le privé ou 40.000 frs dans le public, la Lisca en partenariat avec les médecins privés a obtenu une réduction de 50%, ce qui fera 30000F à payer et l'accompagnement de partenaires comme DP World nous permet encore d'en prendre en charge les 15 000 F », renseigne le responsable de la communication. Non sans faire savoir que les femmes dont l'âge dépasse les 40 ans et dont des anomalies sont détectées au niveau du sein vont recevoir des bons de mammographie gratuits et une fois les résultats sortis, la Lisca va accompagner les patients.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.