Afrique: Ligue 2 - Clermont met fin au contrat de trois Congolais (RDC)

Eusebio Mbaki, Alexis Banza et Amisi Mununga qui étaient prêtés à Clermont Foot jusqu'en juin 2021 espèrent désormais s'entendre avec le Tout Puissant Mazembe pour rester en Europe.

C'est une longue histoire qui touche donc à sa fin. En effet, comme l'explique L'Equipe, Clermont, pensionnaire de Ligue 2, a mis fin au contrat d'Eusebio Mbaki, Alexis Banza et Amisi Mununga, qui étaient prêtés au club clermontois jusqu'en juin prochain suite à un accord passé avec le club du Tout Puissant Mazembe. Les trois joueurs avaient ainsi signé un contrat professionnel mais ne s'étaient jamais entraîné avec le groupe pro, ce qui avait mené à un conflit entre le club et les trois joueurs, qui avaient saisi la commission juridique de la Ligue.

Encore sous contrat avec le Tout Puissant Mazembe

Devant la commission juridique qui s'est réunie début octobre, les différentes parties ont avancé l'idée d'une conciliation. Elle a eu lieu, et les joueurs ont accepté de résilier, en échange du versement de sept mois de salaire. Payé à la charte, chaque joueur touchait un peu plus de 2 000 € par mois. Avant de quitter l'Auvergne, et de laisser leur appartement, les trois joueurs attendent d'avoir la somme sur leur compte en banque.

Et après ? Avant de quitter le Congo pour Clermont, ils avaient signé un contrat de cinq ans avec le Tout Puissant Mazembe. Dans les faits, ils sont donc encore sous contrat avec le club du très influent Moïse Katumbi. Mais ils n'ont pas très envie d'y retourner, et souhaiteraient obtenir un nouveau prêt, en Europe. Ils discuteraient de cette éventualité avec Frédéric Kitengie, le manager du Tout Puissant Mazembe. Des clubs autrichiens et turcs seraient sur le coup pour les accueillir. Mais le marché des transferts est fermé. Que vont-ils devenir et faire en attendant l'ouverture du marché hivernal ?

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.