Congo-Kinshasa: Festivités de fin d'année - Le Gouvernement Ilunga à pied d'œuvre pour éviter toute rupture de stocks

En prévision des festivités de fin d'année, le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a instruit le Vice-Premier Ministre en charge du Budget, Mayo Mambeke, en sa qualité de Président de la Commission ECOFIN du Gouvernement, pour que les dispositions soient prises afin de garantir un approvisionnement suffisant des produits de grande consommation, et parer toute rupture de stocks, susceptible de déranger la population. C'était au cours de la traditionnelle réunion du Comité de Conjoncture Economique tenue ce mardi 27 octobre 2020 à la Primature.

A ce sujet, des séances de travail avec la Fédération des Entreprises du Congo sont prévues pour mettre en place des stratégies idoines en vue d'éviter les tracasseries qui naissent à cette occasion.

Toujours à l'issue de cette séance de travail hebdomadaire, le Comité de Conjoncture Economique (CCE) que préside le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba, a noté une décélération du rythme de formation des prix à l'interne, l'inflation est donc contenue, de même que la stabilité de taux de change tant au parallèle qu'à l'indicatif. De manière globale, la situation économique en République Démocratique du Congo lance plutôt des signaux encourageants. Des résultats obtenus principalement grâce aux efforts consentis par le Gouvernement Ilunkamba à travers le pacte de stabilité du cadre macroéconomique et monétaire, mais aussi du soutien du peuple Congolais.

Pour ce qui est du secteur minier, les membres du CCE ont fait remarquer que, malgré une légère baisse des prix du Cobalt et du Manganèse, il reste marqué par quelques embellies des cours des métaux sur le marché international. La tonne du Cuivre par exemple, s'écoule actuellement à environ 6.857 dollars américains en moyenne, a confié le Vice-Premier Ministre en charge du Budget dans son compte rendu de la réunion.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.