Ile Maurice: Journée internationale de la langue créole - Duke University et le groupe Abaim font découvrir la langue créole au monde

La pandémie du coronavirus aura chamboulé encore plus les célébrations et ceux qui évoluent dans l'évènementiel. Comme la langue ne connaît aucune barrière, l'université Duke, basée aux États-Unis, a décidé cette année encore de rendre hommage à la langue créole, malgré le confinement. La célébration se fera le mercredi 28 octobre à travers l'application Zoom et donc ouverte au monde entier. Elle marquera la 8e édition d'une initiative que le Professeur Jacques Pierre, membre du département de Romance Studies à Duke, a démarré en 2012.

Cette année, l'évènement sera marqué par la présence de Maurice, qui sera à l'honneur. La conférence plénière aura pour orateur la professeure Fabiola Henri, linguiste à l'Université d'État de New-York à Buffalo et native de l'île Maurice. Elle a fait des recherches sur l'évolution des langues créoles et leur structure grammaticale ; elle a également constitué des ressources linguistiques pour ces mêmes langues. Jouissant d'une reconnaissance internationale pour ses travaux sur les verbes en kreol morisien, elle fait également partie de l'editorial advisory committee du Journal of Pidgins and Creoles.

Dans sa prestation, le Dr. Henri parlera de Kreol Moris : langaz, idantite ek kiltir (Mauritian Kreol: Language, Identity and Culture) et non l'accent sur la grammaire formelle. «Ce sera une collaboration avec mon ami et collègue Nicolas Nathoo, Lecturer au MIE et bientôt docteur de l'université du Kansas.» Selon la professeure Pierre, cette activité permettra aux étudiants de - Duke, Vanderbilt et l'Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill - qui ont étudié le Kreyòl haïtien de partager leur parcours linguistique avec la communauté et plus largement avec le public. Depuis 2012, 12 étudiants ont présenté leurs travaux en Kreyòl et sept académiciens à travers le monde (Haïti, Jamaïque, Sainte-Lucie, États-Unis et Afrique du Sud) ont été conviés à venir partager un aspect de leur recherche sur le Kreyòl.

La conférence sera suivie d'une intervention live de Maurice par le groupe Abaim, connu pour sa prestation de la musique traditionnelle, mais aussi pour des ateliers de fabrication d'instruments traditionnels et la valorisation la langue créole. Un honneur pour le groupe qui a été accrédité par l'Unesco le 16 septembre dernier pour son engagement dans la préservation du patrimoine culturel, à travers la recherche, la pratique et la formation et surtout bien encouragé par les experts de l'Unesco eux-mêmes lors d'une visite à Maurice en 2018.

Ce sera aussi l'occasion pour Marousia Almarud et Alain Muneean, du groupe Abaim, de parler brièvement du travail qu'ils font pour promouvoir et disséminer l'héritage créole. Ces derniers se réjouissent de partager avec Duke, les États-Unis et le monde, «la beauté de notre patrimoine linguistique et musical». L'évènement virtuel à partir de 17 heures le mercredi 28 octobre aux États-Unis et à 1 heure du matin le jeudi 29 octobre à Maurice sera accessible gratuitement via Zoom : http://bit.ly/CreoleDay.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.