Congo-Kinshasa: Ituri - La MONUSCO sensibilise des Chefs de Quartiers de Bunia à la lutte contre les abus sexuels

communiqué de presse

Le jeudi, 22 octobre 2020, des Chefs de Quartiers de Bunia, en Ituri, ont pris part à une séance de sensibilisation à la prévention et à la lutte contre l'exploitation et les abus sexuels commis par le personnel des Nations Unies. Organisée par les femmes policières de la MONUSCO, en collaboration avec l'Unité de Conduite et de Discipline de la Mission onusienne en Ituri, cette activité s'est déroulée dans la Salle de conférence de la Mairie de cette Ville de l'Est de la RDC.

Elle visait également à outiller les participants sur les stratégies et mesures prises par la MONUSCO, et particulièrement la composante Police des Nations Unies, pour lutter contre ce fléau. Enfin, elle s'inscrivait dans la poursuite et l'affermissement de la politique de « tolérance zéro » prônée par l'ONU en matière d'exploitation et d'abus sexuels.

Théophile Zugalani, Chef de Division à la Mairie de Bunia, a remercié la MONUSCO pour cette « activité salutaire dans la lutte contre les violences et abus sexuels ».

« Je demande aux chefs de Quartiers de relayer le message au niveau de leurs Quartiers respectifs afin de lutter contre l'impunité et les comportements déviants de certains casques bleus qui sont des brebis égarées qu'on doit ramener au troupeau ; mais aussi, de mieux impliquer la communauté dans la lutte contre l'exploitation et les abus sexuels et la protection des couches vulnérables ».

Intervenant au cours de cette séance, Clémence Doamba, Cheffe du Secteur de la Police des Nations Unies en Ituri, a insisté sur la nécessaire mise en œuvre de la Politique tolérance zéro envers les comportements déviants.

« Nous sommes parmi ceux et celles qui protègent les populations civiles, nous ne devons pas, à cause de notre position, de nos comportements et notre conduite, devenir des abuseurs de ceux qui comptent sur nous pour leur protection », a déclaré Clémence Doamba.

Prenant la parole à son tour, Deborah Barugahara, Cheffe de l'Unité Conduite et Discipline de la MONUSCO à Bunia, s'est appesantie sur les mesures concrètes et pratiques mises en place par les Nations Unies et la MONUSCO pour prévenir, sanctionner les actes d'exploitation et d'abus sexuel commis par les agents des Nations Unies, qu'ils soient nationaux ou expatriés, et accompagner les victimes de tels abus.

Pour terminer, les participants ont été invités à s'investir dans la lutte contre l'exploitation et les abus sexuels, d'abord en relayant les messages auprès des Chefs de Rues et d'Avenues pour une meilleure vulgarisation de la politique de prévention de la MONUSCO contre ce phénomène. Ensuite, en dénonçant tout acte d'exploitation et d'abus sexuel dont ils auraient connaissance. Ce à quoi les participants se sont engagés, au nom de la protection des civils.

A La Une: Maintien de la Paix et Resolution des Conflits

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.