Angola: Le Minsa encourage la spécialisation

Dundo (Angola) — La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a encouragé, à Dundo, Lunda Norte, les professionnels du secteur à se spécialiser, évitant que l'État dépense de l'argent pour importer des médecins spécialistes.

Sílvia Lutucuta répondait mardi sur le manque d'orthopédiste dans la province de Lunda Norte, à l'issue de sa visite de quelques heures, afin de se renseigner sur les travaux de requalification du Centre de diagnostic de Dundo, où sera installé le laboratoire local pour le test de Covid-19.

«Nos jeunes infirmiers, qui entrent dans le concours, doivent se former en se spécialisant afin d'éviter d'importer du personnel plus coûteux pour l'Etat», a-t-elle souligné.

Selon la ministre, le ministère travaillera pour trouver des solutions, tant à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, pour la formation et / ou la spécialisation de plusieurs cadres qui viennent d'entrer dans l'appel d'offres public.

Concernant la nécessité de Lunda Norte, la gouvernante a dit que le ministère travaillera avec le Gouvernement cubain pour embaucher un médecin orthopédiste, empêchant ainsi les citoyens de se rendre à Lunda Sul à la recherche de ce service.

La province compte actuellement 14 hôpitaux, 19 centres de santé, 69 postes de santé, totalisant 102 unités hospitalières, soutenues par 64 médecins et 800 infirmiers.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.