Angola: Covid-19 - Un responsable nie le manque de matériel de biosécurité

Cuito (Angola) — Le directeur du Dépôt provincial des médicaments de Bié, Frederico Samoma, a démenti, mardi, à Cuito, des informations sur le manque de matériel de biosécurité et de médicaments pour les unités sanitaires.

Le dépôt provincial de médicaments, en plus des médicaments, a des bottes, des lunettes de protection, des masques chirurgicaux N95, des sacs mortuaires, des combinaisons de niveau 3+, 15 ventilateurs, dont cinq invasifs, des gants chirurgicaux et des blouses jetables.

En ce qui concerne les tests rapides, Frederico Samoma a informé que la province est en train de recevoir une charge de 20000 tests pour servir la communauté étudiante (enseignants, étudiants), les professionnels de la santé, les journalistes et autres parties prenantes qui sont à la pointe de la prévention et du combat à la pandémie.

Le matériel stocké, a-t-il dit, sera distribué à d'autres municipalités afin de créer une salle équipée de matériel pour tout cas suspect de la maladie.

L'action, a-t-il conclu, vise à assurer le traitement de ces cas, en protégeant les techniciens de santé.

La province de Bié compte 32 cas positifs, tous guéris.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.