Cote d'Ivoire: Présidentielle 2020/ Région du N'Zi - Les épouses des chefs traditionnels et Dioulakro votent Ado

L'institut Famah de Dimbokro a refusé du monde, le mardi 27 octobre 2020. Et pour cause, les femmes de Dimbokro y ont été invitées pour une rencontre de mobilisation par la ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, Prof. Bakayoko-Ly Ramata, Coordonnatrice régionale du RHDP du N'Zi.

Profitant de l'occasion, la ministre a eu un entretien avec les épouses des chefs traditionnels, des pasteurs et les têtes couronnées et les a exhortées à sortir massivement pour voter " leur fils " Alassane Ouattara, candidat à l'élection présidentielle. Selon la Coordonnatrice régionale, cette élection marquera le début d'une nouvelle ère pour la Côte d'Ivoire. Il s'agit pour le N'Zi de témoigner, par un vote massif, son attachement et sa gratitude au candidat ADO pour les actions réalisées en faveur des populations de la région du N'Zi. « C'est le président de la République qui va nous apporter le bonheur, c'est lui qui nous a apporté la paix et il compte sur le N'Zi qui est sa région natale pour faire encore beaucoup plus pour la Côte d'Ivoire », a-t-elle signifié.

Puis, elle a salué la forte mobilisation des femmes à cette rencontre avant de les encourager à sortir en grand nombre le samedi 31 octobre pour donner une victoire dès le premier tour au grand bâtisseur qu'est ADO. En réponse à l'invitation de la ministre, les femmes des chefs, par la voix de Mme Tao Ahou Agnès, l'épouse du chef de Booré, ont réaffirmé avoir déjà choisi leur champion en la personne d'ADO : « Nous, les femmes des chefs, nous votons ADO ! Mme la ministre, vous êtes toujours à nos côtés et à notre écoute ; nous allons vous montrer notre reconnaissance en offrant un score écrasant au président Alassane Ouattara» a-t-elle promis.

Après la rencontre avec les femmes, la ministre Bakayoko-Ly Ramata, a continué sa tournée en faveur du candidat Alassane Ouattara par une campagne de proximité qui lui a permis de rencontrer les familles du quartier Dioulakro : « ce samedi 31 octobre, sortez massivement pour aller voter Alassane Ouattara. Voter est un droit. N'ayez pas peur, personne ne sera empêché d'accomplir cet acte citoyen » a-t-elle affirmé. En passant en revue les actions de développement réalisées dans la région du N'Zi, et en particulier dans le département de Dimbokro, la coordonnatrice régionale a demandé aux jeunes de ne pas céder à la provocation. Les populations de Dioulakro ont promis de faire honneur à la ministre en sortant en grand nombre pour élire Alassane Ouattara par un large score au soir du 31 octobre prochain.

Plusieurs présents ont été offerts aux femmes par la ministre, notamment des pagnes. De nombreux cadres du RHDP et autres invités de marque dont le prof. Coulibaly Lacina, Nanan Akanza N'guessan 3, chef de village d'Ahua, Ekra Léonce, présidente des femmes du RHDP du N'Zi, Djan Gilbert, conseiller politique du maire Bilé Diéméléou étaient présents.

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.