Cameroun: Entrepreneuriat des séniors - Des clés pour se lancer

Le Salon international dédié à cette frange de la population, ouvert hier à Yaoundé, vise à outiller les personnes en fin de carrière à la mise sur pied de projets.

Assembler du bambou avec du bois sculpté et du bronze pour reproduire une image presque vivante du président de la République, Paul Biya, sur une toile. Tout un art que Raoul Tchoupo, artiste peintre a su parfaire au bout de plus de 30 ans de pratique. A près de 50 ans, il a encore du talent à revendre. Mais à cet âge, plusieurs personnes considérées comme des séniors, peinent à trouver un emploi stable et même à monter une affaire.

Selon Benjamin Kisso, président de Care4, un groupe d'amis séniors, c'est pourtant à 50 ans, âge qui représente un cap fatidique dans l'administration, que le sénior peut stimuler l'économie, en créant des emplois, fort de sa longue expérience professionnelle. C'est dans ce sens que la 2e édition du Salon international de l'emploi, l'entrepreneuriat et du bien-être des séniors, (Siebs 2020) initiée par le groupe a pour enjeu, la relance des activités des personnes arrivées en fin de carrière ou avoisinant les 50 ans.

La cérémonie d'ouverture a été ponctuée par des présentations de Benjamin Kisso et du représentant de l'entreprise Emploi service. Des outils qui visaient à édifier le participant sur la création d'entreprises par les cadres séniors avant ou après la retraite. « Ce salon est une invite pour les séniors se sentant souvent ostracisés à la fin de leur carrière, à bénéficier d'un encadrement et des clés nécessaires pour le démarrage d'une nouvelle activité basée sur l'entrepreneuriat », a déclaré Issa Tchiroma Bakary, ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, qui a ouvert le salon. Pour lui, ces assises constituent une démarche d'autant plus pertinente que selon une étude de Care4, 80% d'hommes meurent cinq ans après leur départ à la retraite du fait de leur impréparation. « La fin de la carrière professionnelle n'est pas la fin de la vie. Elle offre plutôt une occasion de se lancer dans de nouvelles activités lucratives à condition d'être bien accompagné », a relevé Benjamin Kisso.

Placé sous le thème : « L'entrepreneuriat des séniors, opportunités et stratégies », l'édition 2020 du Siebs va permettre d'outiller les retraités et préretraités sur les secteurs porteurs, les démarches entrepreneuriales et le montage d'un plan d'affaires.

Comparativement à la première édition, l'évènement cette année a été doté de deux nouveaux pavillons, dont un consacré au bien-être et l'autre au secteur agropastoral. Un concours est lancé pour récompenser le meilleur projet des séniors 2020-2021 et la publication de plus de 300 emplois pour seniors.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.