Maroc: Le ministre gabonais des AE réaffirme le soutien "constant" de son pays à la marocanité du Sahara

Rabat — Le Gabon a réaffirmé mercredi par la voix de son ministre des Affaires Étrangères M. Pacôme Moubelet-Boubeya, son soutien "constant" à la marocanité du Sahara, ainsi qu'au processus politique mené sous l'égide "exclusive" de l'ONU pour trouver un solution définitive au différend sur le Sahara marocain.

"Comme il a été exprimé récemment devant la 4-ème Commission de l'Assemblée générale de l'ONU sur cette question, le Gabon reste aux côtés du Maroc, et réaffirme son soutien au processus politique en cours, qui est mené sous l'égide exclusive du Secrétaire général des Nations Unies", a déclaré M. Pacôme Moubelet-Boubeya, lors d'un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita.

M. Moubelet-Boubeya s'est, par ailleurs, félicité "de l'excellence des relations d'amitié, de fraternité et de coopération" unissant les deux pays et "de la relation très exceptionnelle" entre SM le Roi Mohammed VI et le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, saluant "l'offensive diplomatique" menée par le Royaume sur la scène africaine, avec plus de 53 visites royales dans une trentaine de pays africains, sanctionnées par la signature de plus de 1.000 accords de coopération avec ses partenaires africains.

Lors de ce point de presse tenu à l'issue de ses entretiens à Rabat avec M. Bourita, le chef de la diplomatie gabonaise a fait part également de la présence d'une centaine d'entreprises marocaines dans plus de 42 pays du Continent, et de l'augmentation de plus de 60 % des échanges commerciaux du Maroc avec les pays africains au cours des dix dernières années.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.